LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Bamba Fall, avertit : «Nous sommes au mois d’octobre, si d’ici à la fin du mois Khalifa Sall n’est pas libéré, on prendra nos responsabilités.»


Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 à 09:45 | Lu 23 fois | 0 commentaire(s)



Bamba Fall, avertit : «Nous sommes au mois d’octobre, si d’ici à la fin du mois Khalifa Sall n’est pas libéré, on prendra nos responsabilités.»

Le maire de la Médina, Bamba Fall, avertit : «Nous sommes au mois d’octobre, si d’ici à la fin du mois Khalifa Sall n’est pas libéré, on prendra nos responsabilités.»

L’édile socialiste, repris par Les Échos, intervenait hier, jeudi 11 octobre, lors du rassemblement des femmes pro-Khalifa Sall pour la libération de ce dernier.

«Il y a un temps pour tout. Après les réunions et autres rassemblements, place à l’action, a martelé l’édile de la Médina dans le même journal. Nous n’avons pas peur de ces gens et ils le savent très bien. Le temps n’est plus à la parole mais à l’action. On a été républicains. Nous avons respecté toutes les règles. Mais là nous sommes à bout.»

Voulant sans doute joindre l’acte à la parole, Bamba Fall a annoncé qu’à partir de ce vendredi, il dédie ce jour à des rassemblements au niveau de sa commune pour la libération du maire de Dakar.




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé