LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Bill Gates a décidé de consacrer une partie de sa fortune à la recherche sur la maladie d'Alzheimer


Rédigé le Mardi 14 Novembre 2017 à 10:45 | Lu 98 commentaire(s)



Bill Gates a décidé de consacrer une partie de sa fortune à la recherche sur la maladie d'Alzheimer

Le milliardaire américain Bill Gates est connu pour ses actions philanthropes, notamment via sa fondation. Lundi, il a annoncé qu'il allait donner 100 millions de dollars à la recherche contre la maladie d'Alzheimer.

Bill Gates est connu pour ses actions philanthropes, notamment via sa fondation. Lundi, le milliardaire américain a annoncé dans un billet de blog  qu'il allait donner 50 millions de dollars au Dementia Discovery Fund, un fonds public-privé qui finance des recherches innovantes sur la maladie d'Alzheimer. 50 autres millions vont être répartis entre plusieurs start-up qui se consacrent à la même maladie.

Avec sa Fondation Bill et Melinda Gates, il a déjà financé des recherches pour éradiquer le paludisme et la polio. Mais Alzheimer est la première maladie non-transmissible à laquelle il s'attaque à coups de dizaines de millions de dollars.

C'est au total 100 millions de dollars qui sortiront de sa poche, pas de celle de sa fondation. Et c'est notamment parce qu'il en fait une affaire personnelle. "C'est une maladie terrible qui dévaste ceux qui en sont atteints et leur proches", écrit Bill Gates sur son blog. "Et j'en sais quelque chose puisque des hommes dans ma famille ont souffert d'Alzheimer. Je sais combien il est affreux de voir des gens que vous aimez lutter car la maladie les prive de leur capacités mentales, et que l'on ne peut rien y faire. C'est comme si vous assistiez à la mort progressive de la personne que vous connaissiez."

Bill Gates dit avoir passé cette année à apprendre tout ce qu'il pouvait sur la maladie d'Alzheimer

 

Aux seuls États-Unis, environ 5,5 millions de personnes vivent avec cette maladie, et un nouveau malade est diagnostiqué toutes les 66 secondes, selon l'Alzheimer's Association. Un senior américain sur trois meurt d'Alzheimer ou d'une autre forme de démence, de même source. En France, Alzheimer est la quatrième cause de décès (3,2 %), selon l'Inserm, qui donne ici quelques informations complémentaires.

Bill Gates dit avoir passé cette année à apprendre tout ce qu'il pouvait sur la maladie d'Alzheimer, en discutant avec des chercheurs, des universitaires et d'autres experts de l'industrie pharmaceutique. Ces conversations l'ont amené à se concentrer sur cinq domaines : comprendre comment se déclenche la maladie, trouver comment la détecter plus tôt, financer des essais de médicaments plus novateurs et moins connus, faciliter l'inscription des patients aux essais cliniques et utiliser des données pour une meilleure prise en charge des malades.

L'idée de soutenir des start-up est qu'elles explorent des "approches moins mainstream pour traiter la démence", explique Bill Gates. "Les premiers traitements de la maladie d'Alzheimer pourraient ne pas voir le jour avant dix ans ou plus, et ils seront très chers au début. Et quand ce jour arrivera, notre fondation devrait réfléchir à la façon dont nous pourrions ouvrir leur accès aux pays pauvres", a-t-il ajouté, se tournant déjà vers le futur.

"Les gens devraient pouvoir profiter de leurs vieux jours"

Cette annonce du milliardaire philantrope intervient alors que début le mois national de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer, qui dure tout le mois de novembre aux États-Unis. Le but est d'accroître la sensibilisation et de faire passer le message que 16 millions de personnes pourraient vivre avec Alzheimer d'ici 2050 aux seuls États-Unis.

"Les gens devraient pouvoir profiter de leurs vieux jours – et nous avons besoin d'une percée contre la maladie d'Alzheimer pour y parvenir", estime Bill Gates. "Je suis ravi de rejoindre le combat et j'ai hâte de voir ce qui se passera ensuite."



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé