LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

ET si Aminata Tall bloqué le développement de Diourbel


Rédigé le Jeudi 13 Avril 2017 à 22:37 | Lu 192 commentaire(s)



ET si Aminata Tall bloqué le développement de Diourbel
Une question préjudicielle que se pose beaucoup de Diourbellois ? Dans les arcanes du pouvoir beaucoup de gens nous répètent la même chanson « ne dites rien vous avez la présidente du Conseil économique Social et Environnemental ». Mais la présidente a-t-elle un poids politique ? La présidente participe-t-elle au développement Diourbel ! A elle seule peut-elle gagner les législatives pour les législatives, le referendum nous a donné la réponse. La coalition Benno Bokk Yakaar a gagné la commune qu’avec 308 voix dans la commune. De 1960 jusqu’à nos Diourbellois n’a chanté que le miracle de René Louis le Grand et pourtant la jeune génération de leaders politiques silencieuses qui participent au développent de la ville se heurtent chaque a des embuscades de cette dernière. Mais l’habitude transforme les Sentiments ! Les Diourbellois sont Fatigués ! Une fois nommé à de hautes fonctions, c’est le mutisme total, le flegme général face à des Diourbellois abandonnés à eux-mêmes. Les Diourbellois ont assez de la gestion à la méthode Raspoutine : cet intriguant de la révolution Russe du début du 20 siècle qui proposait ses plus proches au Tsar pour gérer les affaires de l’Etat. Or, en voilà une qui a transformé sa direction ou en véritable chapelle où cohabitent parents et amis de même village jamais reconnu dans l’arène politique au détriment des militants qui durant les différentes campagnes électorales ont mouillé le maillot et sillonné par des visites de proximité ou en caravane les villes et les villages. Devrons-nous ignorer enfin que la ville de Diourbel n’est pas épargnée à la lancinante problématique du chômage des jeunes et du financement des femmes du fait simplement d’un manque d’orientation et d’assistance de la part des responsables du parti. Dans cette contrée du milieu, pour la plupart des jeunes et des femmes, survivre relève désormais de l’exploit, et pour le plus grand nombre, chaque jour qui passe leur conforte dans le sentiment que le péril demeure leur fidèle compagnon. On a l’impression de suer pour d’indolents opportunistes tapis à l’ombre des fruitiers. Le chef de l’état dans son vaste programme de politiquegénéralenourrissait de réelles ambitions pour rétablir une république en agonie depuis la premièrealternance, de changer les mentalités et d’instaurer un esprit de citoyenneté pour un nouveau type de Sénégalais Nouveau. Le Président Macky Sall ne mérite pas une telle substitution à la base. Il n’a plus droit à l’échec dans la mise en œuvre du Plan SénégalEmergent. Un Président qui en cinq ans seulement a su poser des actes forts d’éloges avec l’éradicationd’injustices sociales, la création de milliers d’emplois pour les jeunes et les femmes, les incessants investissements pour la construction d’infrastructures. Un arsenal de projet parmi tant d’autres qui se bousculent dans son programme. Quant aux Diourbellois abandonnés dans leurs propres sorts, ils demeurent en dépit de tout, de vaillants guerriers sans peur ni reproche,fidèles à leurs principes de défenseurs des valeurs et idéaux de véritables Baol Baol. Ils galopent avec véhémence et patriotisme derrière leur étalon leader MackySall. J’espère que vous gagnerez ces élections législatives pour le président de la République ? Mamadou Lamine Gueye Jeune Responsable APR Diourbel


ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV