LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

LES VIOLENCES CRIMINELLES URBAINES : Le Sénégal un bon élève en Afrique de l'Ouest».


Rédigé le Vendredi 27 Octobre 2017 à 11:19 | Lu 86 fois | 0 commentaire(s)



LES VIOLENCES CRIMINELLES URBAINES : Le Sénégal un bon élève en Afrique de l'Ouest».

Le professeur en criminologie, Maurice Causson,  a déclaré,  ce jeudi à Dakar, que la situation sécuritaire au Sénégal est meilleure dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. «Le Sénégal est particulier parce qu’il a des taux d’homicide plus fort que la plupart des pays que nous avons étudié. La situation de la sécurité au Sénégal est meilleure qu’ailleurs. On est bien en sécurité au Sénégal qu’au Nigeria » a soutenu Maurice Causson. C’était lors de la cérémonie d’ouverture d’un colloque portant sur le thème :«les violences criminelles urbaines en Afrique de l'Ouest». Au cours de cette rencontre internationale organisée par le Centre International de criminologie Comparée (CICC) de l'Université de Montréal et l'Ecole Supérieure d'Economie Appliquée (ESEA) en partenariat de l'Agence d'Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP), Maurice Causson a montré la complexité du traitement des questions liées à la criminalité. « La question est difficile, parce que dans un premier temps, je peux dire que grâce à un certain nombre de données internationales des Nations Unies sur les crimes et la drogue, nous constatons que la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest à l’exclusion du Nigeria, la criminalité et les homicides ont tendance  à baisser d’une une dizaine d’années. Cette baisse de la criminalité est attribuée à ce qu’on appelle l’émergence africaine », a expliqué le professeur à l'École de criminologie de l'université de Montréal. Lui emboitant le  pas, le   Directeur de l’Asp, Dr Pape Khaly Niang a confirmé la stabilité constaté au Sénégal. «Nous accordons un très grand intérêt à cette études d’autant plus qu’on a toujours soutenu que la sécurité est une affaire scientifique, c’est plus disciplinaire. Aujourd’hui, on ne peut pas comprendre le phénomène criminel sans pour autant faire une quantification », a soutenu Dr Pape Khaly Niang.

 Cependant  le Dg de l’Asp  a déclaré que «Le Sénégal constitue un pays qui est paisible, d’autant plus quand un pays se développe, les intérêts augmentent». Une réalité qui, de son analyse «pousse  dans la criminalité de profit. C’est-à-dire s’il n’y a pas l’industrie on n’a pas de quoi gouverner ».

La rédaction




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé