LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Moustapha Cissé Lô : "J’ai lu dans des sites que Wade est accueilli royalement. J’ai travaillé à côté de Wade, je suis un responsable de Touba. Comment royalement ? Il est arrivé, il n’a même pas vu le Khalife, ni un autre marabout"


Rédigé le Dimanche 16 Juillet 2017 à 13:07 | Lu 452 fois | 1 commentaire(s)



Moustapha Cissé Lô : "J’ai lu dans des sites que Wade est accueilli royalement. J’ai travaillé à côté de Wade, je suis un responsable de Touba. Comment royalement ? Il est arrivé, il n’a même pas vu le Khalife, ni un autre marabout"
Le vice-président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Cissé Lo, a tiré à boulets rouges sur l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade. Prenant part à une exposition sur l’esthétique mouride à la Galerie nationale, le responsable politique de l’Apr a estimé que «c’est faux de dire que Wade a été accueilli royalement à Touba».
Moustapha Cissé Lo se dit d’ailleurs «meurtri» par le comportement de la tête de liste de la Coalition Gagnante Wattu Senegaal.  L’accueil en grande pompe réservé à Touba à l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade et par ailleurs tête de liste de la Coalition Gagnante Wattu Senegaal ne semble pas ébranler la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar.
Ou du moins, le vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lo. Celui-ci l’a d’ailleurs fait savoir alors qu’il assistait à une exposition sur l’esthétique mouride à la Galerie nationale. Selon lui, «c’est faux même de dire que Wade a été accueilli royalement à Touba».  
«J’ai lu dans des sites que Wade est accueilli royalement. J’ai travaillé à côté de Wade, je suis un responsable de Touba. Comment royalement ? Il est arrivé, il n’a même pas vu le Khalife, ni un autre marabout. Il a fait une caravane et quand les gens voient un vieil homme qui avait dirigé ce pays, il faut que les gens essaient de voir ce qu’il est devenu».
Allant plus loin, l’ancien responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) dans la cité religieuse, s’est dit même «meurtri» de voir l’ancien président de la République à son âge battre campagne.
«Je suis meurtri parce que je ne saurai accepter que mon père à 93 ans ou 95 ans puisse, après tout ce qu’il a fait pour le Sénégal, le renforcement de la démocratie et l’Etat de droit, après avoir eu deux mandats à la tête de la magistrature de notre cher pays, vraiment qu’il revienne pour boxer avec ses petits-fils pour des postes de députés», s’est-il désolé.
Etalant encore sa déception, Moustapha Cissé Lo ajoutera : «où sont les autres ? Dans tout le Pds, il n’y a pas quelqu’un qui peut diriger une liste. C’est regrettable !».
Avalant difficilement l’investiture de Me Wade sur les listes électorales, le vice-président de l’Assemblée Nationale entend proposer une loi dès la prochaine législature. «Je voudrais dès l’ouverture de cette session qu’on mette fin définitivement à cela en essayant de mettre en place des dispositifs juridictionnels qui puissent interdire à un ancien président de se présenter pour une législature ou une mairie. Ce n’est pas acceptable», a-t-il fait savoir.

(Sud)





1.Posté par Elhadji Magatte Diop le 16/07/2017 20:12
Cissé Lô,togne bakhoul,bayil Gorgui.Fatalikoulne,amoul ngour goudoul diekh,guissone naniou kidoone mbediaté assemblée nationale anamou?

Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé