LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Ousmane Faye Manko Wattou Sénégal: « Même si je ne suis pas député, j’ai battu Abdoul Mbaye et Me El Hadji Diouf »


Rédigé le Samedi 12 Août 2017 à 00:00 | Lu 596 fois | 0 commentaire(s)



Ousmane Faye Manko Wattou Sénégal: « Même si je ne suis pas député, j’ai battu Abdoul Mbaye et Me El Hadji Diouf »
Après les législatives, l’heure est au bilan. A l’instar de la plupart des candidats en lice dans ces élections, Ousmane Faye faisait le point ce vendredi. Selon lui sa participation à ces joutes est plus qu’honorable même s’il ne siégera pas à l’assemblée nationale. Loin de se sentir frustré, le leader de la coalition Manko Takhawou Sénégal s’est glorifié de ses 14 680 voix obtenus. Une « performance » à l’en croire avec sa 16e place obtenue laissant à quai certaines grosses pointure comme Abdoul Mbaye ou encore Me El Hadji Diouf qu’il dit avoir respectivement battu avec un écart de 3.000 et de 7.000 voix. Mieux estime t-il il aurait eu plus de voix à Mbacké si le scrutin n’avait pas été saboté à Touba. Mais précise M. Faye il n’a pas jugé nécessaire d’introduire un recours comme l’ont fait Wade et sa coalition car respectant dit il le verdict des urnes. La transition était toute trouvée pour s’attaquer à l’ex Président de la République qu’il accuse d’avoir semé le doute dans la tête de ses militants en choisissant le même nom de coalition à la seule différence qu’il y a rajouté coalition gagnante. Beaucoup de gens ont pensé voté pour moi alors qu’ils ont voté pour Wade qui a tout fait pour m’enlever des potentiels électeurs. D’autant que la plupart de mes militants qui ont voté pour lui pensaient que j’étais toujours avec lui », fulmine t-il. S’en prenant toujours à l’opposition, il s’enorgueillit d’être depuis 2012 le plus grand opposant du Sénégal car ayant fait la prison à maintes reprises et affronté les grenades lacrymogènes au moment où les autres leaders prenaient la fuite. « J’incarne la vraie opposition au Sénégal. Ce que j’ai dit à Macky Sall et à son régime personne n’a osé le lui dire » Dans la même veine, Ousmane Faye d’expliquer qu’il a voulu prendre ses distances avec Wade car « ce serait lâche de sa part de faire revenir un vieux de 95 ans dans la bataille politique ». Aussi a t-il préféré ne pas se ranger derrière l’autre frange de l’opposition à savoir Manko Takhawou Sénégal parce que « ne voulant avoir affaire à des leaders financés par des loges maçonniques et homosexuels ». Malgré tout poursuit-il une partie des Sénégalais lui ont fait confiance en lui donnant près de 15.000 voix. Sur l’organisation tant décriée du scrutin, Ousmane a tiré son chapeau au ministère de l’intérieur et à l’Etat du Sénégal « malgré les couacs » qu’il met sous le compte de l’oeuvre humaine qui de nature est imparfaite. Interpellé sur ses « connexions » suspects avec le pouvoir qui aurait financé sa campagne, l’ex compagnon de Wade dégage en touche. Selon lui il n’a jamais sollicité Macky Sall pour quoi que ce soit car l’ayant farouchement combattu. Toutefois reconnait il, certaines bonnes volontés l’ont beaucoup aidé comme Samuel Sarr qu’il a nommément cité, preuve qu’il ne se cache pas et qu’il cite partout ceux qui l’ont soutenu financièrement.



Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé