LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Pourquoi donner une majorité à un régime qui en abuse ?


Rédigé le Lundi 10 Avril 2017 à 10:54 | Lu 106 commentaire(s)



Pourquoi donner une majorité à un régime qui en abuse ?

Non seulement le mandat du Président devrait prendre fin le 03 avril 2017, mais également les sénégalais ont tellement souffert de son régime, que la cohabitation, la séparation effective entre les deux pouvoirs, le législatif et l’exécutif, serait la meilleure option.
Les sénégalais sont plus pauvres. Le programme de gouvernance déroulé, le PSE, ne tient pas compte des priorités du pays.

La non tolérance politique pousse le régime en place à faire une communication agressive et violente, allant même jusqu’à emprisonner des opposants.
La CREI, l’OFNAC, la Cour des Comptes et le procureur, sont à la merci de l’exécutif qui dicte les lois et oriente vers les personnes à traquer.
De la traque des biens supposés mal acquis, le régime passe à la traque des adversaires politiques. Les promesses de campagne et les engagements dans le Yoonu Yokkute, sont aux oubliettes. Les engagements qui ont le plus marqué les sénégalais, sont la réduction du mandat, le gouvernement de 25 ministres, le renforcement de l’état de droit, les 500000 emplois pour les jeunes et la promotion des valeurs civiques et morales. Malheureusement le constat est là, aucun de ces engagements forts n’a été respecté.

L’Etat de droit est caractérisé par une séparation des pouvoirs, organisée par une Constitution, notamment l’indépendance du pouvoir judiciaire par rapport aux pouvoirs exécutif et législatif, l’égalité de tous, personnes physiques ou morales, devant les règles de droit, la soumission de l’Etat au respect des règles de droit, la responsabilité des gouvernants, face à leurs actes ou décisions.
La bonne gouvernance doit veiller en priorité au respect des intérêts des “ayants droits” (citoyens, pouvoirs publics, partenaires, actionnaires…) et à faire en sorte que leurs voix soient entendues dans la conduite des affaires.

La dictature s’oppose à la démocratie.
Quand un président oublie que c’est le peuple qui lui a délégué son pouvoir, qu’on est dans une démocratie, alors la dictature et l’anarchie s’installent.

Modou FALL
Degg moo woor

 
 



Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV