LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Revue de presse du 15 mai 2017-Macky Sall en vedette dans les quotidiens sénégalais


Rédigé le Lundi 15 Mai 2017 à 10:50 | Lu 67 commentaire(s)


Le président de la République, Macky Sall, alimente les quotidiens sénégalais parus lundi qui recueillent ainsi sa sortie, hier, sur la gouvernance du pétrole et du gaz.


Revue de presse du 15 mai 2017-Macky Sall en vedette dans les quotidiens sénégalais

A propos du PSE, du gaz, du pétrole, Le Soleil donne la parole à Macky Sall qui affirme que «le Sénégal est dans une dynamique de progrès» et que «la dette sert à construire le pays».

Pour Le Quotidien, parlant de la dette et du pétrole, «Macky brûle l’opposition».

A propos de la plainte annoncée par une partie de la société civile dans l’affaire Petro-Tim, le chef de l’Etat indique : «Les gens peuvent aller porter plainte à la planète mars. On s’était endetté de 105 milliards pour un festival de danse».

«Macky Sall sur la plainte de l’opposition : +Qu’ils aillent au pôle nord+». Il poursuit dans Sud Quotidien : «C’est faux de dire que le Sénégal a pedu des milliards».

Le Soleil revient avec l’autonomisation de la femme et informe que «1.771 projets ont été financés depuis 2016».

«Ligne électrique Kayes-Tambacounda : Plus de 60 milliards de f cfa de la Banque mondiale à l’OMVS», ajoute Le Soleil.

En politique, L’Observateur s’entretient avec le coordonnateur de la coalition de l’opposition et écrit que «Gakou vend les secrets de Mankoo».

«Nous avons la bénédiction du président Wade…La place e Khalifa Sall sur les listes…Guédiawaye, Aliou Sall et moi», soutient Malick Gakou.

Aux confrères de Walfadjri, Jean-Paul Dias explique «pourquoi j’ai rejoint Manko Taxawu Senegaal» et révèle que «des transhumants ont accepté toutes les propositions de l’Etat».

«C’est la cacophonie dans Benno Bokk Yaakar. Le régime actuel est en train de sur-endetter le pays. L’effet Macron peut se produire au Sénégal», poursuit Jean-Paul Dias.

S’intéressant à la série de drames, aux législatives,…l’ancien Pm «Mimi monte au front» et affirme : «Quelle que soit la tête d liste, nous allons imposer à l’opposition le rapport de force. Le maire de Dakar avait la possibilité de cautionner pour éviter la pison».



ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV