LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Scandale au Ministère des Finances, Locafrique se fait des milliards, les inspecteurs du Trésor indignés, Amadou Bâ indexé


Rédigé le Mardi 14 Novembre 2017 à 18:12 | Lu 285 commentaire(s)



L’affaire est tellement grosse que ça passe difficilement dans les régies financières, et principalement au Trésor. En effet, un énorme scandale a été éventé au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.  

Au cœur de ce scandale financier et qui, dit-on, implique d’autres autorités: le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Bâ himself. Les hauts fonctionnaires du Trésor, qui ont rapporté l’information sous le sceau de l’anonymat, sont tellement outrés et choqués par les circonstances de cette affaire qu’ils n’en reviennent toujours pas.  

Tout est parti d’un emprunt obligataire lancé par l’Etat du Sénégal. Le plus naturellement du monde, et sentant que c’est un bon coup, Afreximbank s’y intéresse. Elle met sur la table la rondelette somme de 150 millions de dollars.  

LOCAFRIQUE, RECRUTÉE COMME «CONSEILLER» RECOLTE FACILEMENT DES MILLIARDS DE FCFA  

Mais c’est à ce moment que le scandale commence. Au lieu de traiter directement avec la banque, le Ministre Amadou Bâ choisit de travailler avec un intermédiaire qu’il appelle pudiquement «conseiller».  

Il s’agit en fait de La Compagnie ouest-africaine de Crédit-bail (LOCAFRIQUE).  

Il signe un document portant mandat et commission du conseiller et lui alloue pour «sa commission» un montant faramineux. La somme est tellement importante que ça suscite des interrogations légitimes au plus haut niveau. Selon nos informations, il s’agit de plusieurs milliards de francs Cfa. Facteur aggravant de cette «forfaiture» : la banque a déjà prélevé sa commission.  

LE SENEGAL MEMBRE DE AFREXIMBANK N’AVAIT PAS BESOIN D’INTERMEDIAIRE  

Ce qui signifie que pour cette affaire, deux commissions ont été prélevées au nez et à la barbe du contribuable et du chef de l’Etat selon le bon vouloir du prince. Au profit de qui ? Notre langue au chat pour le moment.  

Ce qui frustre au plus haut point les techniciens chevronnés du trésor qui se désolent que l’argent du contribuable soit ainsi «jeté par la fenêtre». D’autant que, et c’est leur job, ils auraient pu mener de bout en bout toute l’opération.  

Pire, dénoncent-ils, le Sénégal n’a pas besoin d’intermédiaire encore moins de conseiller dans ces relations avec Afreximbank d’autant que notre pays est membre à part entière de la banque.  

POURQUOI LOCAFRIQUE ET SON DG KHADIM BA ?  

L’autre interrogation chez les «Trésoriers» avec qui nous nous sommes entretenus est : pourquoi le ministre Amadou Bâ a porté son choix sur Locafrique et son Directeur général Khadim Bâ. Cela, nos interlocuteurs ne peuvent pas se l’expliquer. D’autant que, même si Locafrique a eu à signer avec Afreximbank dans le passé, c’est le secteur agricole qui était concerné. C’était en effet pour des tracteurs et autres matériels agricoles que la convention avait été signée. Alors question : pourquoi avoir porté son choix sur une personne qui a des dossiers au Tribunal de Dakar ? Mystère et boule de gomme.  

LE PRESIDENT MACKY SALL INVITÉ A REVOIR CETTE TÉNÉBREUSE AFFAIRE  

Dans tous leurs états, ils soupçonnent des pratiques peu recommandables au moment où le Président Macky Sall prône et vit la gestion sobre et vertueuse. Aussi, ils attirent son attention et lui demandent de revoir de plus près cette «nébuleuse» affaire qui fait perdre à l’Etat et au contribuable une importante manne financière. Nous y reviendrons plus amplement et avec plus de détails dans les jours à venir.  

Jotay.net  

 
 
 


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé