LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Tounkara candidat aux élections, prendra-t-il congé de son émission ? Par Serigne Babacar Dieng


Rédigé le Mercredi 12 Juillet 2017 à 13:24 | Lu 105 commentaire(s)



Tounkara candidat aux élections, prendra-t-il congé de son émission ? Par Serigne Babacar Dieng
L’engagement politique et l’exercice du métier de journalisme sont-ils compatibles, en tout cas, Mamadou Sy Tounkara, candidat aux législatives du 30 Juillet 2017, semble être le sujet à polémique. Beaucoup de compatriotes pensent qu’il a une volonté manifeste à «démolir» ses invités ou d’utiliser son émission pour poster ses «lettres ouvertes» sur d’autres qui ne sont pas présents dans «Tout est là» à la 2STV.
Cependant, certains n’ont jamais répondu à ses invitations craignant peut-être d’avoir un traitement humiliant et inélégant mais on dirait qu’ils ont tort, Tounkara essaye tout simplement d’être en harmonie avec le yin et yang et rien d’autres car la dualité qui existe entre le bien et le mal doit être nécessaire et complémentaire. Quand on envisage les forces du yin et du yang en termes de lumière et de ténèbres, il faut se garder de leur accorder le sens occidental de «bien» et de «mal» et, par-là, de vouloir retenir l’un et rejeter l’autre, vouloir le bien sans le mal, la raison sans le tort, l’ordre sans le désordre, c’est montrer qu’on ne comprend rien aux lois de l’univers ; c’est rêver un ciel sans terre, un yang sans yin, le positif sans le négatif. Fort heureusement, Mamadou Sy Tounkara a bien expérimenté cette philosophie chinoise sur Abdoul Mbaye mais c’est qui est drôle, il a commencé par du Yang et non par du Yin. (Le Yang et le Yin)
Du Yang : En lui apportant son soutien dans une contribution : «Les attaques de Abdoul Mbaye contre l’Administration sénégalaise sont tristes…l’Administration sénégalaise a été créée par la colonisation française pour optimiser les objectifs du brigandage colonial: exploiter, dominer et asservir les populations. Le colonisé étant traité comme un sujet et non un citoyen…»
Du Yin: En l’accusant dans son émission «Tout est là»: «Abdoul Mbaye avait illégalement bénéficié de parcelles de terre aux Almadies»
Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre du président Macky Sall, avait répliqué par ces termes «on dirait qu’il (ndlr : Mamadou Sy Tounkara) a Abdoul Mbaye comme cible favorite. Mais la prochaine fois qu’il le fait, je porte plainte devant le conseil de l’audiovisuel. C’est absolument inadmissible cela ne respecte pas la déontologie mais c’est un monsieur qui, apparemment, ne connaît pas cela. Mais on ne peut pas être candidat, utiliser la tribune qu’il a comme journaliste pour s’en prendre à d’autres candidats. Cela en dit long sur sa personne. Je disais de ne pas voter pour Benno Bokk Yakaar mais il y en a aussi des personnes pour lesquelles il ne faut pas voter».
A travers un communiqué écrit par le régulateur «Le CNRA appelle les éditeurs à veiller à ce que leurs collaborateurs investis sur des listes ou soutenant des listes s’abstiennent d’utiliser leurs émissions comme moyens de propagande» selon le texte daté du jeudi 22 juin, Il tient à ce que cet appel soit pris en considération par les éditeurs de presse «à compter de ce jour, jusqu’ à la fin du processus électoral, le CNRA, comptant sur le sens de la responsabilité et sur l’attachement des éditeurs au respect des règles d’équité et d’équilibre, les appelle à faire respecter scrupuleusement cette recommandation»
Mais si le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) appelle les éditeurs de presse à veiller à ce que leurs collaborateurs investis sur les listes en lice pour le scrutin législatif du 30 juillet ne puissent pas faire de la propagande avec leurs émissions, il y a lieu de se demander si Mamadou Sy Tounkara prendra congé de la sienne ou non, espérons que durant la précampagne, la campagne et l’après campagne, il va être en phase avec les prédispositions des élections législatives qui démarrent le 9 juillet prochain à minuit, soit 21 jours avant le scrutin.
Même s’il est conscient qu’il ne doit pas faire de propagande pour sa personne, il devrait savoir lorsqu’il qualifiait l’action de Abdoul Mbaye servant du Ndogou aux Taximans et aux passants «d’acte politique», son image de marque en tant que présentateur vedette le faisait aussi à sa place et ça va le faire encore, «Tout est là» le problème…
Par Serigne Babacar Dieng
diengserignebabacar@gmail.com
 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Juillet 2017 - 11:43 Pourquoi Macky Sall ? (Par Gaston Mbengue)

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV