Sans-titre-1

ACTUALITE : Comment Aïda Diongue est devenue une richissime femme d’affaires

safe_image

safe_imageNous avons pu lever un coin du voile pour en savoir plus sur le patrimoine colossal de cette dame ancienne sénatrice. Selon une source proche du dossier, la dame dirige des sociétés de BTP et d’autres entreprises depuis les années 80 sous le règne d’Abdou Diouf. Elle a gagné des marchés du temps du Ps étant président de «l’Association des Amis de Jean Colin ».

Premier Ministre du Sénégal, Habib Thiam avait beaucoup soutenu cette dame et ses entreprises. A l’époque, il n’y avait pas ce Code des marchés qui exige les appels d’offres. Sous Diouf toujours, cette femme d’affaires a raflé des marchés dans le BTP avec le soutien de Landing Sané ancien Ministre des Travaux publics. Membre de la Coordination Ps de Dakar, Aïda Diongue faisait partie des hommes et femmes riches crées par le régime socialiste. Sa fortune ne date pas de 2000.

Ce n’est pas tout. Car sous Wade, Aïda Diongue a gagné des marchés dans les chantiers de Thiès à hauteur de plusieurs milliards de FCFA. Dans les pays comme la Guinée, le Mali, la Mauritanie, la dame a eu gagné des marchés très importants dans différents domaines d’activité. Les anciens dignitaires socialistes : Jean Colin, Abdou Diouf, Habib Thiam et les libéraux l’ont aidé à avoir des entrées dans certains pays de la sous région.
SON PATRIMOINE A-T-IL ETE SUREVALUE ?
On en sait un peu plus sur les 47 milliards de FCFA du patrimoine de l’ancien sénatrice Aïda Diongue. Après la sortie du procureur, nous avons fait un travail d’investigation pour avoir une autre version des faits.D’après nos sources, le procureur Serigne Bassirou Gueye a eu accès aux comptes bancaires de l’ancien Maire des Hlm. Ainsi, avec ses services ils ont fait une comptabilité pour fixer le patrimoine global de Mme Aïda Diongue. Mais notre découverte a été surprenante si on en tient aux informations obtenues d’un proche du dossier.
Les 47 milliards de FCFA seraient surévalués. Ils auraient fait la somme de tous les mouvements effectués dans ces comptes bancaires pour ainsi fixer ce montant de 47 milliards. Or certains comptes existeraient depuis plus de 25 ans. Toutefois ce qui est certain, c’est qu’il y a de la liquidité découverte dans les comptes bancaires des sociétés et entreprises de la dame. Mais est ce de l’argent illicite ? «Il est évident que la somme de tous les soldes et des différentes opérations effectuées dans les comptes bancaires de cette dame depuis 20 ans, peuvent même arithmétiquement dépasser 47 milliards de FCFA » nous livre une source. ACTUNET.SN

Lateranga. info

site d'information politique et judiciaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>