LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

ATTENTION, PROTEGEZ-VOUS CONTRE LA CHALEUR !


Rédigé le Mercredi 21 Octobre 2020 à 18:43 | Lu 89 commentaire(s)


Les experts sanitaires recommandent de boire beaucoup d’eau, de s’exposer moins au soleil, d’éviter tout effort inutile… et de s’habiller en blanc !


ATTENTION, PROTEGEZ-VOUS CONTRE LA CHALEUR !

Les experts sanitaires recommandent de boire beaucoup d’eau, de s’exposer moins au soleil, d’éviter tout effort inutile… et de s’habiller en blanc !

Du jour au lendemain, les agents de santé pourraient faire face à un surcroit de consultations » lié à la « vague de chaleur » infernale qui s’est abattue sur notre pays. Une chaleur qui provoque la déshydratation, des maux de tête et des vertiges…au niveau des populations. C’était le cas à Touba, lors du grand Magal, où 10,70 % sur les 30 145 consultations faites par les services du ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, étaient liées à la forte chaleur. D’où la nécessité de stratégies d’adaptation surtout chez les enfants et les personnes âgées, selon les experts sanitaires qui recommandent de boire beaucoup d’eau, d’éviter une exposition prolongée au soleil, de se vêtir en blanc et d’éviter toute activité inutile.

Une « vague de chaleur » infernale sévit à Dakar comme d’ailleurs presque partout au Sénégal ! Alors qu’on suffoque déjà de cette canicule avec une température inhabituellement élevée (le mercure frôle les 34 degrés dans la capitale !), l’Agence nationale de la météorologie annonce des journées et des nuits encore plus chaudes. Une chaleur insupportable qui serait due au réchauffement climatique, selon les experts. Elle présente des risques pour l’organisme humain. Des risques sanitaires de « coups de chaleur avec céphalées, vertiges, baisse de la vision… ».

Ces troubles ont constitué 10,70 % des 30 145 consultations faites dans le cadre de la couverture médicale effectuée par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale lors du grand Magal de Touba. Dr El Hadj Ndiaye Diop de l’hôpital Ndamatou de Touba explique que les maux tête, les vertiges… liés à cette chaleur ont été d’ailleurs la deuxième cause de consultation durant ce rassemblement d’envergure qui se tient tous les ans dans la ville sainte de Touba. Les populations souffrent en tout cas beaucoup de cette canicule moite liée à une « vague de chaleur » atypique où la sueur dégouline de partout.

Les services de météo demandent à se préparer à cette chaleur d’étuve qui va s’accentuer. Avec des stratégies d’adaptation intelligentes et la participation à des pratiques résilientes au changement climatique pour faire face aux dommages que peut engendrer cette forte canicule. A Dakar où la température a atteint un niveau très élevé et inhabituel, les artifices ne manquent pas ! Concernant surtout le port vestimentaire.

 Sur leurs murs, le challenge « s’habiller en mode canicule » a été lancé avec des photos délirantes et amusantes. Des images sur lesquelles on voit des gens mettre la tête dans des frigos, au moment où d’autres s’grippent au ventilateur, pendant que d’autres se prélassent carrément avec des barres de glace mis sur la tête, si l’on ne prend pas le bon vieil éventail pour faire du « oupoukaay » comme dans la célèbre chanson de Mbaye Dièye Faye. Défense de rigoler ! Car cette canicule constitue un véritable risque sanitaire chez surtout les enfants, les personnes âgées et certaines qui ont une santé fragile. D’où les recommandations des médecins qui portent surtout sur le port vestimentaire. Sur ce point lié au choix de l’habillement, Dr Diop explique que c’est parce qu’« il y a des couleurs plus absorbantes et des couleurs moins absorbantes de rayons » que des collègues à lui, à l’image de Dr Boubacar Signaté et Dr Ismaïla Ndour, invitent à s’habiller… tout en blanc. « Parce que, par radiation, la peau dégage de la chaleur sous forme de rayonnement. Les vêtements noirs aussi cèdent plus de chaleur. Par conduction aussi, la chaleur est transmise à l’objet avec lequel on est en contact comme une chaise en métal. Mais par convection, l’eau se réchauffe au contact de la peau, s’élève, puis est remplacée par de l’air froid, et par évaporation quand l’air est sec, la sueur s’évapore, et la peau se refroidit », a listé le médecin généraliste, Dr Ndour, comme mécanismes de pertes de chaleur quand le climat est chaud, sec et humide.

Dr Signaté, lui, explique d’ailleurs pourquoi il faut s’habiller en blanc et non en sombre, lorsque le soleil est ardent et qu’il fait très chaud. « S’habiller en blanc, en période de chaleur, permet de réfléchir le maximum d’énergie lumineuse reçue. Et donc s’habiller en noir en période de chaleur fait souffrir davantage » estime l’urgentiste Dr Signaté. En termes plus clairs, lorsqu’il fait très chaud il est préférable de s’habiller en blanc pour absorber moins de chaleur et avoir ainsi moins chaud. Il recommande surtout de boire beaucoup d’eau, de se mettre à l’ombre et, surtout, d’éviter les efforts inutiles. Afin de faire face à la canicule, les experts conseillent de boire beaucoup d’eau pour rester hydraté, de rester à l’intérieur des maisons… Autrement dit, il faut éviter de s’exposer longtemps à cette chaleur et ne pas faire d’efforts inutiles.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Novembre 2020 - 09:02 Inauguration de l’hôpital de Kédougou

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé