LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Abdoulaye Diouf Sarr : "Les personnes sans conscience n'ont pas de place dans un hôpital"


Rédigé le Mardi 17 Octobre 2017 à 21:56 | Lu 56 commentaire(s)



Abdoulaye Diouf Sarr : "Les personnes sans conscience n'ont pas de place dans un hôpital"

L'affaire Aïcha Diallo, du nom de la fille décédée aux urgences de l'hôpital de Pikine, n'a pas fini de faire couler beaucoup de salive et d'encre. Après le directeur de l'hôpital qui s'en est lavé à grande eau, c'est au tour du ministre de la Santé de réagir. Abdoulaye Diouf Sarr, qui s'est exprimé sur les ondes de la Rfm, annonce qu'"une enquête est ouverte pour situer les responsabilités".

Et quelques soit le résultat de cette enquête, dit-il, les dispositions qu'il faut seront prises. “Dans ce système là, il faut toujours se battre pour faire sortir les personnes qui n'ont pas la conscience de servir la santé", a soutenu Abdoulaye Diouf Sarr.

"Face à l'urgence, on ne peut pas mettre l'argent comme condition. La responsabilité de l'hôpital, c'est de prendre en charge le malade et de le soigner. Ce que je peux vous dire tout de suite, c'est que l'enquête est en cours. Elle va être conduite de la manière la plus responsable et la plus diligente possible", conclut Abdoulaye Diouf Sarr.



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé