LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Accès gratuit aux traitements du VIH: Les efforts fournis par le Sénégal portés en épingle


Rédigé le Mardi 10 Novembre 2020 à 08:20 | Lu 53 commentaire(s)



Accès gratuit aux traitements du VIH: Les efforts fournis par le Sénégal portés en épingle
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de l’innovation et de la recherche, Cheikh Oumar Hann a vanté les efforts fournis du gouvernement dans la cadre l'accès gratuit aux traitements du VIH Sida, lors de l'ouverture de la Conférence Francophone connectée sur le VIH, la santé sexuelle, les hépatites et la Covid19.

« Le Sénégal a toujours su tenir son rang parmi les leaders de la riposte au VIH en Afrique. Une riposte qui se fonde sur un triptyque vertueux  que sont la prévention, le traitement et la recherche : trois piliers d’une victoire certaine et que nous voulons très prochaine», a déclaré le déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur.

« Vous conviendrez avec moi  que les efforts  fournis par mon Gouvernement pour permettre l’accès gratuit aux traitements du VIH au plus grand nombre sont considérables. Il reste urgent, pour nous, de nous assurer que personne ne sera laissé sur le bord du chemin et que  les populations les plus vulnérables seront protégées pour  rompre la chaine de transmission du VIH », a-t-il ajouté. 

Pour lui, c’est le prix à payer pour mettre fin à l’épidémie du sida : un objectif, certes, ambitieux mais qui reste à notre portée.
« Nous savons aussi que c’est en soutenant la recherche, l’innovation et le talent que nous finirons par vaincre ces virus (VIH, virus d’hépatite ou du coronavirus…)».

Evoquant la covid19, le ministre Cheikh Oumar Hann a rappelé qu'aujourd'hui, le Sénégal, fidèle à ses valeurs s’implique avec énergie dans la lutte contre la COVD19. Il en a profité pour remercier la communauté médicale sénégalaise qui se mobilise chaque jour avec rigueur et abnégation contre la pandémie de la Covid19, avec des résultats que beaucoup d’observateurs considèrent comme une réussite.

« Mais, nous restons humbles et mobilisés. Nous témoignons aussi notre gratitude à tous ces acteurs scientifiques et médicaux, disséminés dans le monde entier et qui ne cessent de lutter contre la progression de ces pandémies. Aux associatifs et aux communautaires concernés, je voudrais  dire que je mesure à sa juste valeur leur dévouement et l’importance de leurs apports en tant qu’acteurs clés de la riposte contre les maladies», a-t-il soutenu. 

Dans la politique de riposte contre les pandémies, le ministre de l’Enseignement supérieur a estimé  que « notre approche doit être globale et multisectorielle pour être efficace. C’est une nécessité, une évidence. C’est par cette approche globale qui place les communautés et l’humain au cœur de notre action que nous vaincrons ces maladies » .



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Janvier 2021 - 10:28 FAUSSE GRATUITÉ DE LA DIALYSE

Dimanche 17 Janvier 2021 - 11:15 COVID-19 AU SÉNÉGAL : 6 DÉCÈS, 290 INFECTIONS

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé