LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Agenda Wade - Pourquoi le pape du Sopi est resté à Dakar


Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 à 15:40 | Lu 127 fois | 0 commentaire(s)



Agenda Wade - Pourquoi le pape du Sopi est resté à Dakar

Depuis son retour à Dakar à quelques semaines des élections législatives du 30 juillet dernier, Me Wade est à Dakar. Il mène ses activités normales en recevant d’éminentes personnalités politiques, religieuses. Mais aussi des responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds), d’alliés, de militants et sympathisants.

Mais, ce qui est certain, Me Wade devait rejoindre la France depuis pour aller se reposer. En termes clairs, prendre des jours de congés pour mieux se reposer, prendre beaucoup de vitamines et revenir en force. Mais, cela n’a pas été possible pour certaines raisons. Et pour cause, le pape du Sopi, au-delà d’avoir un agenda assez chargé, se promène encore à Dakar pour des raisons qui touchent essentiellement à un dialogue entre lui et le pouvoir.

S’il est vrai que certains observateurs ont déjà livré une telle information, actunet a pu en savoir plus. En effet, de sources sures, il est appris à votre site préféré que le patron des libéraux va incessamment rencontrer de hautes autorités de la République pour échanger avec elles sur le cas de son fils. Karim Wade, puisque c’est de lui qu’il s’agit, gracié puis exilé à Doha (Qatar) ne peut pas revenir au Sénégal pour des raisons inavouées, mais connues. Car, en fait, comme le protocole de Reubeus, il y a bel et bien eu celui de Doha. C’est ce que le pape du Sopi veut casser et faire revenir son fils qui est par ailleurs, candidat du Pds à la présidentielle de 2019.

D’ailleurs, nos interlocuteurs affirment que le ministre de l’Intérieur qui n’est autre qu’Aly Ngouille Ndiaye devrait le rencontrer. Le prétexte sera bien évidemment le dialogue politique, mais dans le fond, il sera également question du dossier Karim Wade. L’autre motif est une demande formulée par un haut dignitaire de Touba qui lui a demandé de rester au Sénégal pour lui permettre d’engager des discussions avec son prédécesseur à la magistrature suprême. C’est donc dire que le pape du Sopi, pilote d’Air Versailles voit son «avion» cloué sur le tarmac de l’aéroport de Dakar pour régler nombre de problèmes qui concernent sa famille politique. Et, le pouvoir est ouvert pour discuter avec lui. Au premier rang, le Président…Macky Sall.




Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV