LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Arrêté au Congo Brazzaville : Me Boucounta Diallo déclare avoir assisté « au deuil du droit au Congo-Brazzaville ».


Rédigé le Mardi 24 Janvier 2017 à 12:49 | Lu 159 commentaire(s)



Arrêté au Congo Brazzaville : Me Boucounta Diallo déclare avoir assisté « au deuil du droit au Congo-Brazzaville ».
 

Me Boucounta Diallo a passé une journée mouvementée hier, lundi 23 janvier, à Brazzaville, au Congo. Venu défendre l’opposant congolais André Okombi Salissa, accusé de détention d’armes de guerre et d’atteinte à la sureté de l’État, l’avocat sénégalais a été interpellé et conduit à la Direction générale de surveillance du territoire (Dgst) avant d’être relâché. Surpris par l’incident, Me Diallo a déclaré avoir assisté « au deuil du droit au Congo-Brazzaville ».

L’affaire a eu pour cadre le tribunal de grande instance de Brazzaville. À l’ouverture du procès d’André Okombi Salissa, Me Boucounta Diallo est monté au créneau pour dénoncer que son client arrive au tribunal menottes aux poignées.

Le Procureur, André Gakala Oko, s'emporte. « Lui, n’est pas congolais, vocifère-t-il. Quand il arrive, il doit se présenter au Procureur. Il se constitue. Vous l’avez fait et pourquoi pas lui ? » Un des avocats du pool de la Défense de rétorquer : « Nous avions demandé à votre secrétariat de l’enregistrer. »

Le Procureur ne veut rien entendre. Il ordonne l’interpellation de Me Diallo et recommande son expulsion du territoire congolais. Aux dernières nouvelles, l’avocat n’a pas été expulsé.

 

(Source : Wal fadjri)




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Mars 2019 - 10:44 Donald Trump est "totalement disculpé"

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé