LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«CE QUE JE RESSENS AVEC LE SÉNÉGAL EST INEXPLICABLE»


Rédigé le Jeudi 22 Septembre 2022 à 13:57 | Lu 33 commentaire(s)


Ismaïla Jacobs (As Monaco) peine à expliquer son ressenti depuis sa sélection avec l’équipe nationale du Sénégal.


«CE QUE JE RESSENS AVEC LE SÉNÉGAL EST INEXPLICABLE»

Ismaïla Jacobs (As Monaco) peine à expliquer son ressenti depuis sa sélection avec l’équipe nationale du Sénégal. Premier germano-sénégalais a arboré la tunique des Lions contre celle de la National mannschaft (surnom de l’équipe nationale d’Allemagne), le jeune latéral gauche, qui garde encore de vaques souvenirs de son dernier séjour à Dakar à l’âge de 9 ans, entend toutefois rattraper le temps perdu. Comme Abdou Diallo et autres Kalidou Koulibaly, il a vite kiffé d’être avec les Lions, dans une ambiance à l’africaine, faite de convivialité et d’hospitalité. Mais aussi de rigueur sous la houlette de Aliou Cissé. Il s’est adressé en anglais à la presse hier, au stade La Source d’Orléans. Morceaux choisis.

PREMIÈRES IMPRESSIONS SUR SA SÉLECTION

«Je joue dans le même club que Krépin (Diatta) qui m’a souvent parlé de l’équipe nationale. Le coach m’avait déjà appelé et nous en avons parlé avant la sortie de la liste. Cela a même atténué l’effet surprise. Depuis que je suis arrivé, j’étais super bien accueilli par les autres et vous pouvez imaginer ma satisfaction parce que j’ai trouvé une famille ici.

POUR LES GERMANO-SÉNÉGALAIS À CHOISIR LES LIONS

«C’est vrai que je suis le premier germano-sénégalais à avoir porté les couleurs du Sénégal. En revanche, je ne sais pas je ne suis pas dans la tête des autres. Je connais très bien Malick Thiaw avec qui j’ai joué en U21 en Allemagne. Nous sommes aussi amis et peut être qu’un jour il va, avec d’autres binationaux décider de jouer pour l’équipe du Sénégal. Si ma décision peut les influer ce sera très bien on est déjà en contact».

SES VACANCES À DAKAR

«Quand j’étais au Sénégal, j’ai rencontré tous les membres de ma famille et, depuis que le coach m’a appelé, j’étais excité parce que c’est une nouvelle vie de ma carrière. C’était très important pour mon père pour que j’y aille parce que j’ai une grande partie de mes parents au pays. En ce qui concerne ma convocation, j’étais très heureux de faire partie de ce groupe. Tous les membres de ma famille au Sénégal sont contents quand ils ont appris que je suis convoqué. J’ai beaucoup discuté avec eux tout le monde était tout heureux puisque j’avais besoin de l’avis de la famille et ils m’ont tous encouragé et ça exprime un peu le sentiment général.

CHOIX DE PORTER LES COULEURS DU SÉNÉGAL

«Quand j’étais jeune j’ai joué en Allemagne c’est normal parce que je suis né là bas. Aujourd’hui, je suis très motivé à l’idée de jouer pour le Sénégal. Ce n’est pas parce que les supporters sont différents mais j’ai senti quelque chose de spécial. Vraiment, c’est un sentiment particulier et spécial qu’on ressent avec cette équipe du Sénégal. Franchement, ce que je ressens autour de cette équipe du Sénégal est inexplicable. Elle a fini de créer une passion incommensurable autour d’elle et c’est très important».

 POTENTIEL REMPLAÇANT DE SALIOU CISS?

«Il est clair que Saliou Ciss a fait un très bon travail à ce niveau ; je l’ai regardé pendant la dernière CAN, il a été exceptionnel et j’espère pouvoir apporter autant d’énergie comme lui afin d’aider l’équipe. Aujourd’hui, que je vous dise ou pas, il faut dire que c’est incroyable de côtoyer des voir des joueurs comme Sadio Mané qui reste un jouer fantastique. Il est très cool et ne se prend pas la tête. Il n’est pas le seul. Ils sont tous dans la bonne ambiance et je dirai que la cohabitation se passe très bien.



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé