LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Chefs d’Etat Africains à Paris Charlie Hebdo vaut-il plus que la vie des Nigérians ?


Rédigé le Lundi 12 Janvier 2015 à 12:20 | Lu 131 fois | 0 commentaire(s)


Nombre d’intellectuels africains se sont indignés que plusieurs chefs d’Etat Africains se soient bousculés, samedi, au portillon, du palais de l’Elysée, pour soutenir le président François Hollande, endeuillé, par l’disparition d’une dizaine de ses compatriotes, dans l’attentat du journal satirique Charlie Hebdo. Pourtant, au même moment, 7 soldats Sénégalais sont entre la vie et la mort au Mali, Boko Haram a abattu plus d’une centaines de personnes au Nigéria.


Chefs d’Etat Africains à Paris Charlie Hebdo vaut-il plus que la vie des Nigérians ?

 
  Macky Sall du Sénégal, Ibrahima Boubacar Keita du Mali, Boni Yayi du Benin,  Mahamadou Issoufou du Niger, sont, entre autres chefs d’Etat ayant pris part à cette marche. Un acte de solidarité normal, du reste, sauf qu’au même moment, le Nigéria était victime de représailles de la secte islamique Boko Haram, qui a assassiné pas moins de 100 personnes, ce samedi. Le «pire massacre» jamais perpétré par le groupe islamiste, selon Amnesty International. Si Aly Bongo et autres Chefs d’Etat peuvent se permettre de se voyage en France, Macky  Sall, Ibrahima Boubacar Keita et Boni Yayi, par respect à leur peuple, pouvaient se contenter d’une simple déclaration ou se faire représenter, comme Barack Obama ou encore le Sud Africain Zacob Zuma.
 
Maliens et Sénégalais s’indignent qu’au moment où 7 soldats Sénégalais luttent contre la mort au Mali, victimes d’en engin explosif, leurs Présidents courent ventre à terre à Paris. Si ces deux Chefs peuvent s’envoler pour la France, il doit pouvoir passer le weekend chez ses voisins du Nigeria où Boko Haram a massacré plus de 100 personnes et brûlé des églises. Oter la vie à une personne quelle que soit la couleur de sa peau, est condamnable pour toutes les religions du monde. Au nom quoi, veut-on privilégier les journalistes du canard Charlie Hebdo ? Ces chroniqueurs, dessinateurs et autres caricaturistes qui ont targué que  «la provocation était leur gagne-pain» et qui n’ont cessé de récidiver jusqu’à ce que le malheur leur tombe dessus, ont-ils plus de mérite que de «pauvres» Nigérians dont le seul tort est de vivre dans un pays qui a inculqué «l’éducation occidentale», selon BokoHaram ?
On est tenté de dire que l’homme égale à l’homme, peu importe, la religion, la couleur de la peau. Bref, on a tous droit à la vie. Mais si on se confond dans nos valeurs traditionnelles, on dit toujours qu’Il faut «balayer sa propre cour, avant celle d’autrui.» Ces présidents partis en France sont passés outre ces valeurs. Pitoyable Afrique ! Cette visite inopinée ne peut être qu’une envie de préserver ses intérêts vis-à-vis du grand donateur. Time is money. On saisit l’occasion instantanément !
 Ibrahima Khalil DIEME 
 



Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV