LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Condé lamine Cellou Dalein Diallo dans 4 circonscriptions


Rédigé le Mercredi 21 Octobre 2020 à 10:14 | Lu 91 commentaire(s)



Condé lamine Cellou Dalein Diallo dans 4 circonscriptions

En Guinée, les choses ont bougé hier du côté de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni). L’organe a commencé hier à publier des résultats provisoires partiels de la présidentielle de dimanche dernier. D’après la Céni, le président sortant arrive largement en tête loin devant son rival Cellou Dallein Diallo dans quatre circonscriptions électorales du pays. Par exemple dans la commune de Matam Alpha Condé a obtenu 26.581 voix soit 51,39% des votants suivi par Cellou Dalein Diallo avec 18.800 voix soit 37,77%. C’est également Condé qui devance dans la commune de Matoto avec 104.450 voix soit 49,13% des votants au moment où Cellou Dalein Diallo obtient 85.658 suffrages soit 40.29 %. Dans la circonscription de Kaloum, Alpha Condé a récolté 12.412 voix soit 51,87% des votants devant Cellou Dallein Diallo qui a obtenu 8656 voix soit 36,17%. Candidat à sa propre succession, le Professeur Condé arrive en tête dans la commune de Boffa avec 23.983 voix soit 56,69% suivi de son principal adversaire et leader de l’opposition guinéenne Cellou Dallein Diallo avec 12754 des voix soit 29,43% du nombre des votants. Ce qui est quand même curieux est que sur les 28 centres, seuls les quatre gagnés par Condé qui ont été diffusés par la Ceni. Pour beaucoup d’observateur, une mascarade électorale se prépare en Guinée avec la complicité de la Ceni.

La Police confine Cellou Dalein Diallo
En Guinée, la situation postélectorale est très tendue. Après les heurts d’avant-hier qui ont couté la vie à quatre jeunes manifestants, un calme précaire a régné sur Conakry hier mardi. A travers un post sur sa page Facebook, le leader l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a indiqué que son domicile a été quadrillé pendant toute la journée par les forces de l’ordre. «Je suis actuellement bloqué chez moi, mon domicile est encerclé par la police et la gendarmerie qui interdisent toute entrée et toute sortie. Ne pouvant faire face à la vérité des urnes, le régime anti-démocratique d’Alpha Condé tente de s’imposer par la force. Il est temps pour la Guinée de tourner la page de ce régime liberticide et fratricide», a alerté l’opposant au régime de Condé.

Dalein dénonce une séquestration
Le leader de l’UFDG a réagi sur l’encerclement de sa maison par les forces de l’ordre. Dans une interview qu’il a accordée à nos confrères d’Emedia, Cellou Dallein Diallo a dénoncé une violation de ses droits les plus élémentaires. Pour lui, il s’agit d’une séquestration orchestrée par le Président Alpha Condé pour effectuer un hold-up électoral. «On me séquestre comme ça jusqu’à ce qu’ils finissent d’annoncer les résultats fabriqués faisant de lui le vainqueur de cette élection. Tout le monde sait que ce n’est pas vrai. Le peuple n’est pas du tout avec lui. Il viole les droits du peuple, parce que proclamer des résultats qui ne sont pas sortis des urnes pour plaire au Président n’est pas normal», a-t-il dénoncé. Mais pour ce troisième mandat, dit le rival de Condé, c’est une question de vie ou de mort pour lui. Par ailleurs, il accuse le Président guinéen d’avoir tué 99 personnes et regrette qu’il n’y a jamais eu de justice ni d’enquête.



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé