LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Construction sphère ministériel de Diamniadio : Un jeune activiste dénonce l’exploitation arbitraire des ouvriers


Rédigé le Lundi 6 Août 2018 à 12:22 | Lu 358 commentaire(s)



Construction sphère ministériel de Diamniadio : Un jeune activiste dénonce l’exploitation arbitraire des ouvriers

Bonjour je suis Medza un jeune garçon qui se veut artiste activiste Une circonstance qui m a valu ce sort de toujours entendre les dénonciations et protestations des masses qui avaient été séduites par mes contributions Dans ce cas d’espèce relative aux travaux publics du pole urbain de Diamniadio précisément au secteur de la sphère ministérielle. Je suis interpelé par des ouvriers du domaine qui m ont fais part des illégalités procédurales qui entachent leurs activités professionnelles a ce niveau. Une situation sérieuse m a contraint finalement a démarcher une servitude de journalier dans ce service ceux au fin de mieux me persuader des conditions d illégalités a des fois macabres imposées a nos braves concitoyens obligés de se soumettre la mort dans l’âme aux risques de perdre leurs ultimes gagne pain apparemment qualifiable d’esclavagiste ou de l époque de la balkanisation. Remarque : Ce projet de conception de trois immeubles baptisés la sphère ministérielle s’élevant à plusieurs coups de milliards gagnés et exécutés par Yerim Sow Un Sénégalais bon teint bien connu dans le milieu des affaires. Les travailleurs d’origine italienne sèment le bordel et n’ont aucun respect ni considération pour la race noire. Mon échange houleux avec un «Toubab» qui voulait me manquer de respect, ma réponse: Monsieur, certes dans le passé vous avez transporté de force nos ancêtres dans les bateaux, direction chez vous pour des travaux forcés. Cultiver vos champs, construire vos pays, si nous sommes pauvres c’est parce-que vous nous avez pillé nos ressources. Les cicatrices sont toujours visibles à l’ile de Gorée. Dès mes 15 jours de séjour dans ce service je me suis confirmé de l’ensemble des supputations des travailleurs internes, soit la main d’œuvre temporaire des sous chefs sénégalais servent tremplin à ces agressifs occidentaux italiens qui semblent très soucieux d imposés aux négres cette pratique honteuse de la traite négrière que nous croyons pourtant banni et résolu depuis cette dite année de l abolition de l esclavage Remarque « Contrairement cette politique préalablement défini par le Président république au sujet du plan Sénégal émergent Le personnel manœuvre et ouvrier souffrent arbitrairement de ce qu’on peut qualifier d’exploitation de l’homme par l’homme car pendant qu’un maçon y gagne 5000 Francs pour 12h de temps de travaille le maçon gagne 3750 Francs avec une pause de 30 min pour tout travailleur dans une ambiance insécuritaire qui fait surgir quotidiennement des accidents de travail ignobles dont l employeur dégage toute forme de responsabilité sanitaire des victimes toujours laissés sur le pavé à la merci de leurs concitoyens obligés de se cotiser solidairement pour leurs assurer des frais médicaux Des ouvriers qui ont fait presque 2 ans au sein de l’entreprise sont sans contrat. C’est après le mois de Ramadan qu’ils ont procédé à une légère augmentation de 1000 Francs pour les travailleurs.

 

Source: Medza




Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV