LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Contribution: « Que peuvent bien valoir ces « SOLUTIONS » de Sonko face à ces dix mille problèmes de notre pays? »


Rédigé le Lundi 17 Septembre 2018 à 11:43 | Lu 177 commentaire(s)



Contribution: « Que peuvent bien valoir ces « SOLUTIONS » de Sonko face à ces dix mille problèmes de notre pays? »

LE TRÈS AUDACIEUX SONKO OÙ DES « SOLUTIONS » À DIX MILLE PROBLÈMES : Mes compatriotes croient t’ils encore à cette offre politique programmatique?

La place de la nation plus connue sous l’appellation de place de l’obélisque à été le lieu de rendez-vous de milliers de pastéfiens et autres sympathisants de l’ex inpecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko, dans la présentation de son livre programme « SOLUTIONS » comme vision ou offre politique une fois à la tête de notre pays. Un événement majeur et quasi révolutionnaire que de voir un homme politique aspirant à nous diriger, ainsi s’adresser à ses compatriotes à travers des écrits comme empreinte indélèbile puisque demeurant à jamais dans cette bibliothèque nationale. Les paroles s’envolent, les écrits demeurent nous apprend t’on.
 

Juste rappeler que nous n’avons pas encore parcouru cet ouvrage et par conséquent nous ne pourrons aller très loin dans cette analyse de fond. Même si nous en avons quelques extraits mais très insuffisants pour une analyse sérieuse. C’est ainsi que nous nous limiterons juste à cet acte important posé par cette bête noire ou encore enfant terrible de notre politique Sénégalaise et qui cristalise énormément d’esprits, par amour ou par haine et c’est selon le bord que l’on puisse être. Du pouvoir où de l’opposition…

En effet, il coule de source que pour le pouvoir, Sonko est ce mauvais fonctionnaire qui a outre passé ses prérogatives en divulguant des secrets professionnels ou encore en ne faisant pas preuve de retenue et de conscience poussée dans l’exercice de ses fonctions d’inspecteur des impôts. « La conscience professionnelle ou l’obligation de réserve n’est pas le confinement au silence » leur aura t’il répondu à l’époque et comme pour dire que tout fonctionnaire en possession de graves informations ou pratiques menaçant notre intérêt national se doit de les dénoncer. Pas plus. La suite tout le monde la connait. Radiation…

Sonko fait peur et même très peur à ce pouvoir en place qui est entrain d’instrumentaliser certains de ses éléments dans cette campagne savamment ourdie et planifiée contre le leader de pastef. Des attaques en règles contre la personne de Sonko notées quasi quotidiennement surtout sur les réseaux sociaux. Sonko étant le politicien à abattre. De la même manière, le chef de file de pastef fait aussi peur à cette opposition classique(PDS-REWMI-…), dont l’image au niveau des populations peine désormais à passer. Il est clair que la percée fulgurante de Sonko apparu à mes compatriotes il y’a juste quatre ans à travers son pastef n’est pas pour arranger cette vieille opposition de plus de vingt ans. Forcément il doit y avoir de la jalousie en l’air.

Il est toutefois indéniable que le patron des pastéfiens avec sa belle devise » LE DON DE SOI POUR LA PATRIE », a définitivement inauguré cette ère politique du renouveau axée sur, l’engagement indéfectible pour la patrie dans ce respect scrupuleux de ces valeurs cardinales comme, l’ethique, la morale et la justice sociale. La trajectoire ou parcours de l’homme qui préfera sacrifier son très douillet poste d’inspecteur des impôts en est une très parfaite illustration. L’honorable Sonko, qu’on le veuille ou non, est entrain de jouer sa belle partition d’homme politique. Et pour cela il est amené à profondément déranger et faire peur. A juste tître d’ailleurs.

Ainsi donc, en osant cet exercice bien périlleux d’écrire sur ses grandes orientations pour notre pays et en ne laissant en rade aucun secteur, les institutions, les pouvoirs, le système, l’Education, le modèle économique, etc…Ousmane Sonko a su ouvrir la voie en posant le vrai débat. Il s’agit de permettre ainsi à mes compatriotes de se saisir des offres politiques de ces prétendants à notre magistrature suprême et afin de mieux s’outiller pour un vote réfléchi lors de l’élection. A ce tître, le grand mérite revient à Sonko qui devra être suivi dans cela par tous ses pairs politiques. Les citoyens devront travailler à encourager cette démarche.

Cependant, que peuvent bien valoir ces « SOLUTIONS » de Sonko face à ces dix mille problèmes de notre pays? Que peuvent tirer Sonko et « les patriotes » de cet haut exercice démocratique et plus exactement en terme de dividendes électorales? On va être sceptique pour ne pas dire circonspect sur la deuxième question car le vote Sénégalais est pour la plupart connu pour, sa sensibilité, son affection, l’attraction sur un personnage où encore une simple affiche ou photo, la parenté où encore les liens d’amitiés, le conservatisme parfois, l’habitude et la routine, l’hostilité à tout changement aveugle, brusque et brutal, l’etnocentrisme,… et sans occulter ce pouvoir de l’argent avec ses effets non négligeables.

A terme, Sonko a balisé un chemin important qu’il faille travailler à renforcer et comme exigence citoyenne vis à vis de nos hommes politiques. La société civile devra porter ce combat pour que plus jamais qu’il nous soit donné de voter SANS SUPPORT, SANS VISION ET SANS PROGRAMME…

 

 
 

BEN DIALLO, BLOGUEUR, ACTIVISTE CITOYEN, LIBRE PENSEUR, VOX POPULI VOX DEI
KAOLACK




Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV