LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Côte d’Ivoire: Les partisans de Soro Guillaume créent un nouveau mouvement


Rédigé le Samedi 12 Août 2017 à 13:03 | Lu 186 commentaire(s)



Côte d’Ivoire: Les partisans de Soro Guillaume créent un nouveau mouvement
L’actuel Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, ne manque pas de soutiens et de motivations. Alors que les ambitions politiques de Soro Guillaume sont au centre d’une grosse vague de polémique et une véritable tension qui frappe le RHDP coalition au pouvoir, ses partisans viennent de mettre en route un nouveau mouvement aux allures politiques dénommé  l’Amicale des Forces Nouvelles (AFN).

« La naissance de l’AFN n’est pas liée à 2020 »

Selon le sécrétaire général Félicien Sekongo, ce nouveau mouvement ne sera pas un parti politique, a t-il assuré lors d’une conférence de presse à Abidjan. « La naissance de l’AFN n’est pas liée à 2020 », année de la prochaine élection présidentielle, a-t-il assuré par la même occasion.
Le MPCI, Le MPIGO, le MJP, ces mouvements rebelles qui avaient occupé une bonne partie de la Cöte d’Ivoire après le 19 Septembre 2002, s’était regroupé sous la bannière des « Forces Nouvelles » mouvement dirigé par Guillaume Soro.
Ancien Premier ministre (2007-2012), et Président du parlement ivoirien depuis 2012, Guillaume Soro ne dispose pas d’un parti politique même si son élection en tant que député de Ferkessedougou et président de l’assemblée nationale s’est faite sous la bannière du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara.
Selon Féléicien Sékongo, le but de l’Amicale des Forces Nouvelles est de donner « un nouvel élan », a-t-il assuré, évoquant notamment l’indispensable « processus de réconciliation » pour la Côte d’Ivoire, alors que le pays ne s’est pas vraiment remis de la longue crise politico-militaire qui l’a secoué.
Pour rappel Guillaume Soro S’est engagé depuis quelques temps à prôner la paix et œuvrer pour la réconciliation nationale. Il avait déclaré d’ailleurs qu’il était prêt à aller demander pardon aux grands acteurs politique du pays notamment le président ivoirien Alassane Ouattara, l’ex-Président Henri Konan Bedié et l’ex-Président Laurent Gbagbo présentement détenu à la Cours Pénale Internationale.
Toutefois, interrogé sur l’éventualité d’une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle, il a répondu que ce dernier « répondra présent si le peuple l’appelle« .



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé