LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

DES SENEGALAIS RAPATRIES DE FRANCE REFUSAIENT D’ETRE PLACES EN QUARANTAINE UNE REBELLION «SANITAIRE» A L’AEROPORT DE DIASS


Rédigé le Vendredi 22 Mai 2020 à 15:10 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)



DES SENEGALAIS RAPATRIES DE FRANCE REFUSAIENT D’ETRE PLACES EN QUARANTAINE UNE REBELLION «SANITAIRE» A L’AEROPORT DE DIASS

Dans un pays de bordel sanitaire comme le Sénégal, tout est permis ! Tenez : Hier, 149 de nos compatriotes ont été rapatriés de Paris par le ministère des Affaires étrangères appliquant les directives du président de la République relatives au retour de nos compatriotes bloqués à l’étranger. Dans le même vol d’Air Sénégal, « Le Témoin » quotidien vous révèle que des dépouilles de sénégalais morts en France ont été également rapatriées. Une fois débarqués à l’aéroport de Blaise Diagne de Diass, les passagers ont été informés par une équipe médicale Covid19 qu’ils seront mis en quarantaine. Un confinement de 24 heures seulement le temps que les résultats des tests pratiqués sur eux soient disponibles. se faire confiner à Saly ou à Thiès, certains passagers ne voulaient pas l’entendre de cette oreille. Pis, ils sont entrés en rébellion « sanitaire » contre les agents du ministère de la santé sous la supervision des policiers prêts à intervenir. Car si les uns se sont pliés aux mesures sanitaires c’est-à-dire accepté de rejoindre les centres de confinement, les autres ont refusé catégoriquement arguant qu’ils n’ont jamais informés d’une telle procédure sanitaire au départ de Paris. Des conciliabules et autres tohu-bohu qui ont fini par paralyser l’aéroport obligeant les policiers de menacer les récalcitrants de confisquer leurs passeports et cartes de séjour pour qu’ils ne retournent plus jamais en Europe. Des menaces qui ont poussé la quasi-totalité des passagers à accepter la mise en quarantaine. Comme quoi, ils veulent encore voir l’Europe avant de mourir…

AEROPORT DE DIASS QUAND «LE TEMOIN» RETABLIT L’ORDRE SANITAIRE…

Et comme nous aimons beaucoup les centres de confinement — tout en les fuyant comme la peste ou…le coronavirus —, restons-y ! si les autoritaires du ministère de la santé ont décidé cette fois de mettre en quarantaine tous les passagers en provenance de l’étranger, c’est parce que « Le Témoin » quotidien avait dénoncé des manquements concernant les rapatriements précédents. En effet, nos lecteurs se souviennent des 150 sénégalais rapatriés de France et lâchés dans la nature après leur descente d’avion à l’aéroport Blaise Diagne. Car, à la surprise générale des médecins et agents du dispositif de riposte au Covid-19, ces passagers avaient été autorisés à regagner leurs domiciles. Aucun d’entre eux n’a été mis en quarantaine, alors qu’ils devaient tous subir une mesure de confinement sanitaire pour éviter tout autre cas importé de contamination. Eh bien, dès la parution de notre article, les chefs de service du ministère de la santé et ceux du ministère des Affaires étrangers se sont réunis en comité de crise pour confirmer d’abord les révélations de votre canard et ensuite tirer les leçons de cette négligence sanitaire à hauts risques.




Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV