LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Développement économique local et transformation de produits : L’Entreprise EKYAND de Kaolack inaugurée


Rédigé le Mercredi 5 Février 2020 à 12:29 | Lu 144 commentaire(s)



Développement économique local et transformation de produits : L’Entreprise EKYAND de Kaolack inaugurée
L’inauguration officielle d’une unité d’extrusion au niveau de l’entreprise EKYAND de Mme Amy Ndao SARR, spécialisée dans la transformation des produits agricoles locaux a été présidée par Baba Ndiaye, Président du Conseil départemental de Kaolack.
La nouvelle machine permettra à cette opératrice économique du Saloum de produire dans les conditions de salubrité requise des farines infantiles instantanées améliorées de haute qualité nutritionnelle à base de produits naturels issus de l’agriculture et de la flore locales (poudre de bouye-moringa-hibiscus-mil-maïs-niébé- légumes et légumineuses etc..) et capables d’être le pendant national de « cérélac » produit par le groupe international Nestlé.
Cette technique d’extrusion à faible coût est le résultat d’un partenariat multi-acteurs au niveau national (ITA/Sénégal- Université du Sine-Saloum) mais aussi international (Université de Purdue/ Caroline du Nord- Université de Prétoria/Afrique du Sud- CIMMYT de Nairobi/Kenya) avec un financement de l’USAID dans le cadre du programme « Feed the future- Nourrir le futur ».
Pour le coordonnateur de l’ITA-Sénégal, un tel projet est destiné à inverser la tendance actuelle qui fait que l’essentiel des farines infantiles sont importées alors qu’il et tout à fait possible d’en produire sur place et avec des qualités nutritionnelles avérées ; c’est d’ailleurs le sens de l’accompagnement dont bénéficie Mme NDAO depuis plusieurs années de la part de l’ITA, accompagnement qui lui vaut aujourd’hui une collaboration avec une UFR de l’Université du Sine Saloum spécialisée dans la valorisation des produits agricoles locaux.
Pour Mme NDAO le défi peut être relevé ; à son sens si d’autres unités sont installées à travers le pays, la capacité de production des acteurs locaux va être boostée et le pays pourra économiser beaucoup de devises qui sont injectées dans l’importation de farines infantiles instantanées.
En procédant à l’inauguration officielle de cette unité, le Président Baba Ndiaye  a mis l’accent sur un investissement  hardi, de la part des pouvoirs publics, dans la recherche fondamentale  à travers l’ITA pour mettre en valeur les produits agricoles locaux mais aussi sur la recherche-développement par le canal des structures de la nouvelle université à vocation agricole installée à Kaolack. Par ailleurs, l’Etat devra accompagner ces femmes et jeunes qui ont investi le secteur de l’économie sociale et solidaire et qui, à l’instar de Mme Amy Sarr NDAO, apportent de la plus-value à la production alimentaire locale ; le sous-secteur de la transformation agro-alimentaire doit être fortement soutenu pour assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire de notre pays. En terminant son speech Mr Baba Ndiaye dira toute sa fierté de voir son territoire se mettre en avant grâce au travail d’une de ses filles, parmi tant d’autres, qui par sa persévérance, sa vaillance, son sens de l’innovation et de l’anticipation, a fini de positionner son secteur d’activité dans le segment des niches de forte valeur ajoutée pouvant concourir à l’émergence de la région de Kaolack. 


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé