LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Djirnda : Le gouvernement en mode fast track pour désenclaver la commune et ses villages


Rédigé le Mercredi 23 Novembre 2022 à 14:33 | Lu 24 fois | 0 commentaire(s)



Djirnda : Le gouvernement en mode fast track pour désenclaver la commune et ses villages
L’état défectueux du ponton du village de Fambine (commune de Djirnda) qui mène à l'école ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir. L’Etat a décidé d’y apporter une solution durable avec réactivité et spontanéité au profit de la population. En effet, après la pirogue en fibre de vert offerte aux élèves et aux femmes par le Chef de l’Etat, Macky Sall, trois ministres de la République ont fait le déplacement à Fambine, ce mardi 22 novembre. Il s’agit de Mansour Faye, ministres des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de Pape Sagna Mbaye, ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, et enfin, Samba Ndiobène Kâ, ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité territoriale. Ils ont été accueillis chaleureusement dans une ambiance festive et riche en couleurs dans la pure tradition sérère.
 
Des ponts passerelles pour piéton prévus pour désenclaver la commune de Djirnda
 
Accompagné de son bras technique, en l’occurrence le Directeur général de l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes du Sénégal (Ageroute), Ibrahima Ndiaye, et son équipe, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et ses collègues ont eu droit à une visite guidée du ponton, qui a été construit en 1987. Ce qui leur a permis de constater de visu son état défectueux sous le poids de l’âge. Ainsi, Mansour Faye a annoncé la réalisation dans un court délai (avant fin 2023), des ponts passerelles pour piétons reliant Djirnda-Fambine, Djirnda-Maya et Djirnda-Ngadior. Ce, dans le cadre du programme spécial de désenclavement que son ministère est en train de développer à travers le pays.
 
Mieux, il ajoute que ledit programme va continuer aussi à étudier le désenclavement dans sa globalité, au niveau de la région de Fatick, précisément dans le département de Foundiougne.
 
En ce qui concerne la réalisation de la piste menant vers le village de Baouth, le ministre a fait savoir que l’Ageroute va l’étudier pour voir comment la réaliser et l’intégrer également dans le cadre du Programme spécial de désenclavement.
 
Plus de 21 milliards prévus pour désenclaver les îles du Saloum et celles de la Casamance
 
Le ministre en charge de la Pêche et de l’Economie maritime, pour sa part, a annoncé un programme de désenclavement des îles du Saloum et des îles de la Casamance dont le coût est estimé à plus de 21 milliards de francs Cfa.
 
Samba Ndiobène Kâ, ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l'Équité territoriale, quant à lui, est revenu sur les réalisations en perspective du PUMA et du PUDC dans les îles du Saloum, notamment à Djirnda.
 
La rencontre a également enregistré la présence des autorités administratives de Fatick, du maire de la commune de Djirnda, Badara Diom, des chefs religieux et coutumiers, entre autres. 



Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé