LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

ÉMERGENCE À RECULONS...(PAR YATMA DIEYE)


Rédigé le Vendredi 3 Août 2018 à 12:53 | Lu 218 commentaire(s)


L'élection présidentielle approche à grands pas et avec elle, son cortège d'inaugurations à tout va - Si on a un bon bilan à exhiber et qu'on soit sûr de soi, alors pourquoi tant de subterfuges ?


ÉMERGENCE À RECULONS...(PAR YATMA DIEYE)

Le titre de cette contribution s'apparente à un oxymore, c'est-à-dire une figure de style par laquelle on allie deux termes qui s'excluent ordinairement. En effet, émergence renvoie à ce qui s'élève, se projette en avant au-dessus d'un ensemble, tout le contraire de ce qui marche à reculons, "dans une posture où l'on tourne le dos à la route que l'on suit". L'expression "pays émergent "désigne un pays en développement qui ne fait pas partie des pays les moins avancés et qui est caractérisé par une croissance forte. Un exemple de pays émergent en Afrique est le Rwanda, qui, il y a une vingtaine d'années était un véritable charnier à ciel ouvert et qui, à force de travail, s'est élevé au dessus du lot, pendant que nous nous empêtrions dans des querelles politiciennes sans lendemain.

Lors du lancement du partenariat entre le Rwanda et l'usine Volkswagen pour le montage de véhicules, le représentant allemand donnant les raisons du choix porté sur ce pays a énuméré entre autres ," stabilité politique,  tolérance zéro à l'égard de la corruption,  croissance économique dynamique  etc.… Corruption ! le mot est lâché ! … La corruption fait mauvais ménage avec l'émergence … Un mot dont on nous rebat les oreilles au point que certains ont fini d'assimiler  PSE 1 et PSE 2 respectivement à Pays Sans Eau et Pays Sans Électricité, concepts qui vont si bien au contexte actuel. L'eau et l'électricité sont comme deux mamelles dont l'émergence est alimentée. Pour en revenir à la corruption, peut-on être sûr de jouir du résultat de sa corruption.

En d'autres termes, qui peut s'assurer de survivre à ce méfait ? Ceci pour dire que bien des choses peuvent arriver avant même que l'encre qui a signé le décret d'avancement ne s'assèche. Pour exprimer la soudaineté de la mort, la Fontaine  écrit : Est-il aucun moment qui vous puisse assurer d'un second seulement ? (Le vieillard et les trois jeunes hommes XI ,8). Oh, ça  n'arrive qu'à nous, pauvres justiciables, pas aux hauts magistrats, surtout ceux en fin de carrière. Mais, défendez-vous par la grandeur, alléguez la beauté, la vertu, la jeunesse la mort ravit tout sans pudeur (La mort et le mourant, VIII, 1). Outre le fait que c'est une chose détestée par Dieu, la corruption avilit et rabaisse l'homme au rang de moins que rien… Suivez l'index de Me Ousseynou FALL, avocat de Khalifa SALL. Heureusement qu'il y a encore parmi eux des gens dignes, qui vivent dans la crainte de Dieu, sinon, il y aurait lieu d'avoir peur, peur pour nos droits et nos libertés, surtout quand le Wax waxeet envahit  un sanctuaire jadis si jaloux de son indépendance.

L'élection présidentielle approche à grands pas et avec elle, son cortège d'inaugurations à tout va. Sûr qu'on en aura bientôt plein les oreilles. Mais personne n'est dupe ; le travail de l'opposition et des vrais candidats, c'est à tout prix anéantir les effets néfastes de ce parrainage qui se dresse  comme un épouvantail sur leur chemin. Au nom de quoi un candidat, qui doit bénéficier du principe de l'égalité peut-il s'ériger en   régulateur ? Si on a un bon bilan à exhiber et qu'on soit sûr de soi, alors pourquoi tant de subterfuges ?

Yatma Dieye est professeur d'anglais à Rufisque

yatmadieye@arc.sn




Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV