LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«EUMEU SENE NE FERA JAMAIS CE QUE J'AI RÉALISÉ DANS L'ARÈNE»


Rédigé le Mardi 8 Octobre 2019 à 21:00 | Lu 146 commentaire(s)


Le visage sévère, Balla Gaye 2 a répondu aux propos d’Eumeu Sène, qui a soutenu que «même avec 6 milliards», il ne luttera pas contre le Lion de Guédiawaye.


«EUMEU SENE NE FERA JAMAIS CE QUE J'AI RÉALISÉ DANS L'ARÈNE»

C’est un Balla Gaye, le visage sévère, qui a répondu aux propos d’Eumeu Sène, qui a soutenu que «même avec 6 milliards», il ne luttera pas contre le Lion de Guédiawaye. Pour le double tombeur de Modou Lo, le lutteur pikinois, c’est du passé pour lui, pour l’avoir dépassé.

Au micro de «lutte», Balla Gaye 2 n’a pas raté Eumeu Sène. «Ce n’est pas un problème», a d’emblée déclaré le Lion de Guédiawaye sur les propos de l’ancien roi des arènes, qui affirme que même pour 6 milliards, il ne luttera plus jamais contre lui. Le fils de Double Less d’enfoncer le clou : «en tout cas, je sais que j’ai plus de victoires, moins de défaites et un palmarès meilleur que lui. Je suis plus populaire et j’ai des qualités meilleures que lui». 
 
«Je suis le lutteur qui a le plus de victoires dans l’arène»

Pour Omar Sakho, l’essentiel ne se trouve pas dans ce débat. A l’en croire, le plus important, ce sont les palmarès. «On n’a jamais fait de sortie pour répondre à Eumeu Sène. C’est eux qui continuent de parler d’un éventuel refus de me combattre. Moi et mon staff n’avons rien à dire à ce propos. On n’a pas le temps de gérer des détails. On a fait des choses exceptionnelles que personne jusqu’ici n’a réussi à faire dans l’arène. Je suis en tête des lutteurs qui ont le plus de victoires dans l’arène», souligne-t-il. Un tacle adressé encore à Eumeu Sène. Pour Balla Gaye 2, «prendre sa revanche est primordiale pour un lutteur qui a été terrassé. Mais, s’il fallait se référer au palmarès pour monter les combats, Eumeu Sène ne l’aurait jamais affronté. Je ne vois pas pourquoi il tient à aggraver les propos. Ça me fait mal sa façon de parler. C’est quelqu’un qui n’a pas de retenue, qui s’enflamme vite et ne maitrise pas ce qu’il dit sur ses adversaires». Malgré deux revers subis devant le chef de file de Tay Shinger, l’ancien roi des arènes souligne qu’ils ne boxent plu dans la même catégorie. «Je l’ai dépassé, c’est la volonté divine. Eumeu Sène est loin derrière. Il ne fera jamais ce que j’ai réalisé dans l’arène», assure-t-il.

Effectuer une année blanche pour cette saison, Balla Gaye 2 n’y pense même pas. «Je suis un lutteur, un champion, si je n’ai pas de combat cette saison, le stade Amitié ne sera pas plein. Et ça, je ne le permettrai pas». Bombardier un potentiel adversaire ? Balla lui ouvre la porte. «Je ne refuserai de lutter avec personne. Ni Bombardier ni quelqu’un d’autre. Mais, il peut arriver que je recale certains lutteurs qui ne sont pas dans mes plans. Celui qui ne veut pas lutter avec moi, je ne le ferai pas non plus avec lui», renseigne-t-il. 
 
«Une année blanche je n’y pense même pas. Gare à celui qui prendra mon avance»

Concernant les gros cachets qui sont souvent indexés comme étant l’un des problèmes majeurs de cette discipline, le fils de Double Less assure que chaque lutteur connaît son prix. «Ce n’est pas la peine de faire de la surenchère. Tout rajout conduirait à une année blanche. C’est le conseil que je donne à tous les lutteurs», affirme Balla Gaye 2, qui souligne qu’il est l’heure de tendre la perche aux jeunes qui toquent à la porte des ténors. «Les anciens nous ont tendu la perche, c’est maintenant notre tour de le faire pour nos jeunes frères. Est-il prêt à accorder une chance à Boy Niang ? La réponse du Lion de Guédiawaye tombe sèche : «j’empêche tous les lutteurs de dormir sur leurs deux oreilles. Mais gare à celui qui prendra mon avance. Je ne badine pas. C’est dans mes habitudes de dire que ‘’je fais ce que je dis et je dis ce que je fais’’ et je l’ai suffisamment prouvé avec l’aide de Dieu». Au sujet des démarches au point mort du combat entre Tapha Tine et Ama Baldé, le tombeur de Yekini n’en a pas parlé avec le fils de Falaye Baldé, mais ce dernier a sûrement ses raisons de décliner le combat. «Ama Baldé doit avoir ses raisons pour décliner son combat contre Tapha Tine. On n’a pas eu le temps de se voir», dit-il.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 14:39 PSG : ALVES ALLUME PARIS ET LES PARISIENS !

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé