LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

En finir avec la colonisation territoriale française


Rédigé le Mercredi 20 Mai 2020 à 10:47 | Lu 48 fois | 0 commentaire(s)



En finir avec la colonisation territoriale française

Exploitant le contexte mondial et la cristallisation de tous les efforts par la lutte contre la pandémie de la Covid-19, la France accélère son projet de classification d’une partie des Îles Éparses en réserve naturelle. Cela sonne comme une contre-attaque à l’exigence exprimée la semaine dernière, par le Président Andry Rajoelina, de la restitution de ces îles à Madagascar.

Les Îles Éparses recouvrent un ensemble de cinq îles dans l’océan Indien: Bassas da IndiaEuropaJuan da Nova et Glorieuses dans le canal de Mozambique, puis Tromelin, plus isolée dans l’océan Indien, occupées depuis 1950 par la France qui y a implanté des stations météorologiques. Leur valeur économique est importante parce qu’elles donnent à la France des eaux territoriales d’une plus grande superficie.





Cependant, ces îles, situées à 9 000km de Paris, n’appartiennent pas à la France qui les occupe illégalement en parfaite violation de la résolution 1514 (XV) de l’Assemblée Générale de l’ONU du 14 décembre 1960, contenant la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux.


 
Ces îles sont malgaches et doivent sans délais être restituées à Madagascar par la France.

Il est inadmissible qu’à notre époque, la France continue de posséder en Afrique des territoires coloniaux. Chaque centimètre carré terrestre, maritime ou aérien de sa superficie doit être entièrement rendu à l’Afrique.

 

C’est pourquoi, et dans la perspective des États-Unis d’Afrique :

j’apporte tout mon soutien au Président et au peuple malgaches dans ce bras de fer diplomatique qui a démarré avec la France coloniale ;
j’appelle tous les présidents africains à apporter individuellement et publiquement ce soutien à Madagascar et exiger la restitution de tous les territoires africains encore illégalement occupés ;
je demande à toutes les organisations sous régionales du continent, et surtout à l’Union Africaine, d’exprimer la même position et les mêmes exigences
 

”Une famille unie mange dans la même assiette”. 

Proverbe africain

Ousmane SONKO

Député de la 13eme Législature du Sénégal

Président de PASTEF-Les Patriotes

Membre fondateur de l’InterAfricaine Progressiste
 




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé