LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Etudiant tué à l’Ugb : le Saes décrète une grève de 48 heures et prévoit de se constituer partie civile


Rédigé le Mercredi 16 Mai 2018 à 15:49 | Lu 70 fois | 1 commentaire(s)



Etudiant tué à l’Ugb : le Saes décrète une grève de 48 heures et prévoit de se constituer partie civile
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) décrète un mot d’ordre de grève de 48 heures aujourd’hui, mercredi et demain jeudi.  Il manifeste sa solidarité à l’endroit des étudiants du Sénégal suite à la mort mardi d’un pensionnaire de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis dans des affrontements avec des forces de l’ordre. 
  
«Nous allons dès demain (mercredi) décréter un mot d’ordre de grève de 48 heures pour marquer notre solidarité et notre soutien à l’endroit des étudiants mais aussi pour protester contre la réaction disproportionnée des forces de l’ordre à l’encontre des étudiants», a déclaré le secrétaire général du Saes. 
  
Malik Fall de déplorer la réaction des forces de l’ordre qui est selon lui, «très disproportionnée face à des étudiants qui réclamaient de façon légitime leurs bourses. Il y a eu mort d’homme. C’est la énième fois que cela arrive dans les universités publiques». 

Il annonce qu’ils vont «étudier avec un pool d’avocats la possibilité de nous constituer partie civile parce que ce qui s’est passé à Saint-Louis est extrêmement grave».  




1.Posté par Vive la République le 16/05/2018 16:00
Toutes nos condoléances à la famille de l'étudiant décédé.
Béni soit le Nom de ton Seigneur, Plein de Majesté et de Munificence! « Certes à Allah appartient ce qu’Il a repris et c’est à Lui aussi qu’appartient ce qu’Il a donné, et chaque chose pour Lui a un terme fixé à l’avance… Soyons endurant et espérons la récompense d’Allah. » « Qu’Allah accroisse notre rétribution, nous accorde les meilleures condoléances et pardonne à notre défunt. »

Pour répondre à une internaute du nom de S.N. DIOUF et des citoyens pensant comme elle sur ce qu'elle a dit dans son commentaire sur le titre métrodakar "Un gendarme est dans le coma" :"Na deeeeee"
Penses-tu à la fin de tes jours ? Comment le TOUT-PUISSANT a programmé ta mort?
Et si un délinquant de grande taille armé t'agressait dans la rue et que ce même gendarme dans le coma guérissait et passait à côté tu penses qu'il allait te laisser tomber?
Soies polie.
D'après les "informations", les forces de l'ordre étaient encerclées par une foule d'étudiants qui faisait plus ou moins 50 fois leur nombre: dites-moi si la puissance publique devait se laisser faire occasionnant le déshonneur au peuple (le peuple se dira certainement qu'ils n'ont pas devant eux des gens capables de maintenir l'ordre et d'assurer leur sécurité)ou laissant derrière eux des familles orphelines sans faire usage de lacrymogènes dont l'usage est réglementé par la loi.
A ceux qui disent que l'heure est grave, il est plus juste de dire que l'heure est à la manœuvre politicienne. Le diable s'est infiltré dans le temple du savoir et il sera vaincu car je vois en ces jeunes des gens pieux et attachés à leurs prières quel que soit leurs obédiences religieuses.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Octobre 2018 - 17:30 Sédhiou : Macky Sall visite le Dac de Sefa

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé