LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

"HABRÉ A ÉTÉ UN CORONAVIRUS POUR LE TCHAD"


Rédigé le Mardi 7 Avril 2020 à 19:00 | Lu 22 fois | 0 commentaire(s)


La libération provisoire de l'ancien président tchadien, par la justice sénégalaise pour deux mois à cause de la pandémie de Covid-19, a été très mal accueillie, à NDjaména, par les victimes de son régime


"HABRÉ A ÉTÉ UN CORONAVIRUS POUR LE TCHAD"

La libération de l'ancien président tchadien, Hissein Habré, par la justice sénégalaise pour deux mois à cause de la pandémie de Covid-19, a été très mal accueillie, mardi à NDjaména, par les victimes de son régime (1982-1990).

Le président de l'association des victimes de répressions et crimes politiques sous Habré, Clément Abaïfouta, interrogé par APA, dit que les victimes ont appris cette libération comme « un coup de massue sur la tête ». 

« En novembre dernier, j'ai fait le déplacement de Dakar pour faire une contre-campagne par rapport aux allégations mensongères de Mme Raymond Habré. Ça nous a valu une mise en garde du haut commissaire des Nations unies contre la torture à l'endroit du Sénégal vu que lce pays n'avait pas l'habileté de libérer Habré », a déclaré Abaïfouta. 

Le président de l'association des victimes regrette que les gens parlent de coronavirus. « Mais Hissein Habré a été un coronavirus pour le Tchad, un coronavirus pour les victimes. Je ne peux pas comprendre que Hissein Habré soit libéré parce qu'il est seul dans sa cellule, il a la visite, chaque semaine, des hauts médecins et professeurs qui prennent soin de lui. Je donne raison aujourdhui à sa femme qui dit que son mari est malade et qu'il a besoin d'être soigné, qu'il a besoin dêtre évacué », a-t-il martelé. 

M. Clément Abaïfouta ne comprend pas que « quelqu'un qui a laissé de charniers, qui a laissé un millier d'orphelins, des victimes qui jusquà la attendent à être réparés, qui ne sont pas indemnisés. Et cest ce type là, qui doit mourir à cause de coronavirus qu'on le libère? Je crois que ce n'est même pas humanitaire. Est-ce que Hissein Habré a été humanitaire? C'est ridicule pour la mémoire des victimes », souligne-t-il.  

Même s'il peut rien faire dans l'immédiat, Clément Abaïfouta projette écrire à qui de droit, notamment à l'Union africaine et aux Nations unies. 

« Le Tchad est membre de toutes ces organisations et en plus les victimes ont déposé une plainte auprès de la Cour africaine des droits de l'homme pour leur indemnisation suite au procès organisé par NDjaména contre les ex agents de la DDS et complices de Hissein Habré. Nous allons écrire à ces organisations pour faire entendre la logique du droit", promet-il. 

L'ancien président tchadien, Hissein Habré a été jugé à Dakar, au Sénégal, en 2015 par les Chambres africaines extraordinaires. Il a été condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité. Son régime a été accusé d'avoir fait 40 000 victimes à travers sa police secrète appelée la Direction de la Documentation et de la Sécurité (DDS).

Apanews 




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé