LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«IL N'Y A AUCUNE RAISON DE PASSIONNER CE MATCH CONTRE LA GUINÉE CONAKRY»


Rédigé le Mercredi 12 Janvier 2022 à 15:27 | Lu 70 commentaire(s)


Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) fait le point sur les joueurs touchés par le Covid ainsi que le derby du vendredi prochain contre la Guinée


«IL N'Y A AUCUNE RAISON DE PASSIONNER CE MATCH CONTRE LA GUINÉE CONAKRY»

Présent à l’annexe du terrain d’entrainement du Tagidor Hotel, Me Augustin Senghor a abordé la question du forfait ou non d’Ismaïla Sarr qui est présentement à Barcelone. Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a aussi fait le point sur les joueurs touchés par le Covid ainsi que le derby du vendredi prochain contre la Guinée.

Cas Ismaïla Sarr

« L’information à ce stade, c’est qu’il n’est pas forfait. Il fait toujours partie des joueurs sélectionnés pour la Coupe d’Afrique. Et à ce titre, il est retourné à Barcelone pour un rendez-vous qui était prévu de longue date, le 10 janvier, avec le médecin chirurgien qui suit l’évolution de sa situation. Hier, pendant toute la journée, notre staff médical et celui de Watford, le joueur même et le chirurgien, étaient en concertation pour évaluer sa blessure. Celle-ci a évolué positivement. Mais il y a une phase de réadaptation qui est nécessaire. Nous avons convenu qu’il était mieux qu’il la fasse sur place pour une dizaine à une quinzaine de jours afin qu’il puisse nous rejoindre. Si tout se passe bien, il sera possible qu’il retrouve les phases de huitième ou de quart de finale. Nous avons échangé entre nous et le coach qui estime que si sa préparation est bien faite, Ismaïla va être d’un apport si le Sénégal arrive à ces étapes. Un communiqué de la Fsf a été préparé et il sera envoyé ».

Espoir de le revoir avant la fin de la CA ?

« On garde totalement espoir. A partir du moment où son chirurgien considère qu’il y a une évolution positive. Quand on parle de phase de réathlétisation, cela veut dire déjà qu’on pense à la mise en forme du joueur. Et je pense que tout est positif. Nous considérons tout simplement que s’il vient avant les huitièmes ou les quarts, on considérera que le Sénégal aura fait son mercato avec une recrue qui sera Ismaïla Sarr ».

Situation des autres joueurs

« Nous faisons partie des pays qui ont le plus grand contingent de cas de Covid. Nous avons vu certaines personnes qui étaient confinées ici et qui sont sorties en quelque sorte de prison. Il s’agit de Lamine Diatta et le DTN (Mayacine Mar). Au niveau des joueurs, nous avons accueilli Mame Baba Thiam. Aujourd’hui vous venez de voir Famara sortir. Les autres joueurs sont censés faire leurs tests aujourd’hui. Ceux qui sont restés au Sénégal, s’ils sont testés négatifs, ils pourront nous retrouver demain dans la soirée. On espère que d’ici deux à trois jours, nous aurons tout l’effectif au complet mis à part Ismaila Sarr ».

Réaction de Kaba Diawara

« Les relations entre ces deux pays sont tellement fortes qu’aucune déclaration ne devrait pouvoir les remettre en cause. Nous sommes dans un cadre qui est le football et nous venons du même parti du continent qui est l’Afrique de l’Ouest. Nous sommes deux pays voisins et nous avons de part et d’autre des joueurs qui sont Sénégalo–Guinéens. Et ce qui importe, c’est ce qui se passera sur le terrain. J’ai discuté avec les dirigeants guinéens. Ils sont venus vers moi pour dire que ce match restera simplement du football. Notre objectif, et on l’espère, c’est que ces deux équipes de la zone Ufoa A passent ensemble. Le meilleur sera le premier et l’autre va suivre. C’est sur ça qu’on va se focaliser. Après, on le sait, chaque entraîneur a sa stratégie. Le nôtre est focus sur sa compétition et c’est ça le plus important. Ce match n’est pas la première confrontation entre les deux. Les équipes ont bien démarré la compétition. Il n’y a aucune raison de passionner ce match- là. Il faut le jouer dans la sérénité et se donner à fond pour que le meilleur gagne. Et en tant que Sénégalais, je souhaite que le Sénégal gagne ».



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé