LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«JE SACRIFIE TOUT CE QUI EST POSSIBLE POUR GAGNER LE BALLON D’OR»


Rédigé le Jeudi 9 Avril 2020 à 17:06 | Lu 63 commentaire(s)


Quatrième au classement du Ballon d’Or 2019, Sadio Mané rêve toujours de décrocher ce trophée prestigieux comme indiqué au Times.


«JE SACRIFIE TOUT CE QUI EST POSSIBLE POUR GAGNER LE BALLON D’OR»

Quatrième au classement du Ballon d’Or 2019, Sadio Mané rêve toujours de décrocher ce trophée prestigieux comme indiqué au Times. L’attaquant de Liverpool serait également prêt à ne pas soulever le trophée de la Premier League si les instances le décidaient.

En cette période confinement due à la propagation du Coronavirus, l’heure est à l’attente de la reprise des différentes compétitions sportives mais aussi à la réflexion. Sadio Mané n’y déroge pas. Alors que son nom figure parmi les grands du ballon rond, l’enfant de Bambali rêve davantage de gloire. Avec une ligue des Champions, une Coupe du monde des clubs, une Supercoupe d’europe et bientôt un sacre en Premier League, le palmarès du feu follet des Reds a plutôt fier allure. Toutefois l’international sénégalais ne veut cependant pas s’arrêter là. Il compte se parer de l’une des plus prestigieuses distinctions individuelles, le Ballon d’or France Football. Joueur africain de l’année 2019, Sadio Mané veut aller à la conquête du monde en y mettant toutes les sacrifices nécessaires. Il en a fait la confession dans une interview accordée au Times.

« Je  joue pour l’équipe, et l’équipe est la plus importante et je suis vraiment heureux de gagner des trophées avec mon équipe mais en même temps, mon rêve était de gagner le Ballon d’Or. Je souhaite le gagner et je sacrifie tout ce qui est possible pour le gagner. J’ai été proche et cela me donne plus de motivation et les gens n’arrêtent pas de me soutenir, me disant que je peux le faire... Je pense que nous sommes proches et je vais gagner un jour » assure Mané.

Quatrième au classement au sortir pourtant d’une année 2019 exceptionnelle, il avait raté de peu le titre en se classant derrière Lionel Messi, Virgil Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Cette déception n’ébranle donc pas l’international qui compte décrocher le Bo et devenir ainsi le deuxième africain à y arriver après Georges Weah. Mais pour y arriver, Sadio Mané devra davantage carburer mais aussi remporter des titres.

Eliminé de la ligue des Champions par l’Atlético Madrid en huitièmes de finale mais aussi des coupes nationales, la Premier League reste le seul titre encore accrochable pour Liverpool. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette unique opportunité lui tend largement les bras. Alors que la Premier League s’est arrêtée au soir de la 29e journée avec neuf matches à disputer pour terminer la saison 2019/2020. Mais le suspense pour la course au titre de champion est tué depuis bien longtemps. Leader incontestable et incontesté, Liverpool compte 82 points et 25 unités d’avance sur son dauphin, Manchester City. les hommes de Jürgen Klopp n’ont jamais été aussi près de remporter un titre qui fuit Anfield depuis 1990. Une attente de trente ans qui a généré beaucoup de frustrations chez les supporters des Reds, même s’ils ont pu se consoler avec des victoires récentes en ligue des Champions (2019, 2005).

« Si nous ne gagnons pas le titre je l’accepterai... »

Mais contre toute attente, Sadio Mané a signé des propos très forts. Il a lâché un petit pavé dans la mare en affirmant qu’il ne serait pas offusqué si l’exercice 2019/2020 était annulé et que le titre de champion d’Angleterre (promis aux Reds) n’était pas décerné. L’attaquant de Liverpool serait prêt à ne pas soulever le trophée de la Premier league si les instances le décidaient d’après Talk Sport auquel il s’est entretenu. « Je ne me sens pas  encore  champion.  J’aime mon métier, j’aime le football, je veux  gagner  sur  le  terrain.  Je veux gagner les matches et remporter  le  trophée.  C’est  ce  que j’aimerais.  Vu  la  situation,  peu importe  ce  qu’il  arrive,  je  comprendrais. Ç’a été difficile pour Liverpool, mais ça l’est encore plus pour  des  millions  de  personnes partout dans le monde. Des gens ont perdu des membres de leur famille et c’est la situation la plus difficile à gérer. Mais bien sûr que c’est mon rêve de gagner. Si ça n’arrive pas, je l’accepterai, ça fait partie de la vie. On espérera pouvoir gagner l’an prochain » indique-t-il. Des propos qui ne manqueront surement pas de faire grincer des dents du côté de ses supporters mais qui renseigne de l’humilité tant vanté de celui qui dit être « le joueur le plus critiqué de l’histoire du football sénégalais « (68 sélections, 19 buts).

Jordan Henderson plutôt que lui comme meilleur joueur de la saison

Plébiscité par The Guardian et Sky Sports comme le meilleur joueur de la saison 2019- 2020, l’enfant de Bambali ne pense pas qu’il devrait être nommé joueur de l’année de la PFA pour ses excellentes performances en Premier League cette saison. Il verrait plutôt son capitaine remporter ce graal. « J’irais pour (Jordan) Henderson. Il a joué un grand rôle dans notre succès cette année, tant en défense qu’en attaque. « Il a été très bon cette année. Un très bon leader et un grand capitaine. »



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé