LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

L’AFFAIRE DE CORRUPTION PRÉSUMÉE À LA DAF ET D’AUTRES SUJETS À LA UNE


Rédigé le Samedi 18 Mai 2019 à 12:27 | Lu 247 commentaire(s)



L’AFFAIRE DE CORRUPTION PRÉSUMÉE À LA DAF ET D’AUTRES SUJETS À LA UNE

Les quotidiens reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) abordent divers se sujets se rapportant à une affaire de corruption présumée à la direction de l’automatisation du fichier (DAF), à la fiscalité, au dialogue politique, entre autres.
’’Corruption présumée à la direction de l’automatisation du fichier (DAF), l’Etat ouvre une enquête’’, selon Le Quotidien. ‘’Dans une vidéo, un Sénégalo-suisse informe que certains fonctionnaires de la DAF lui ont demandé de l’argent pour lui confectionner une carte d’identité nationale. En écho à ces accusations, le ministre de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête’’, écrit le journal.

Selon Vox Populi, ‘’un scandale de corruption éclabousse la DAF’’. ’’Un Sénégalo-suisse accuse des agents de lui avoir réclamé un million pour la confection de deux pièces d’identité’’, selon le quotidien qui ajoute : ‘’Plusieurs agents cités, le ministre de l’Intérieur annonce une enquête pour tirer l’affaire au clair’’.

Le journal Enquête met en exergue ‘’une étude sur le potentiel fiscal’’ et affiche à sa Une : ‘’Les lacunes du Sénégal’’. ‘’La dernière étude sur le potentiel fiscal du Sénégal, publiée par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE), montre que sur un potentiel fiscal de plus de 3000 milliards de francs Cfa, les régies financières ne parviennent à recouvrer que 1 845 milliard’’, souligne la publication.

Elle ajoute : ’’Au-delà des limites de la douane et de la direction générale des impôts et domaines (DGID), ce sont les politiques même de l’Etat qui sont épinglées’’. ‘’Le Sénégal, selon le journal, fait certes des efforts en matière de recettes fiscales, mais il lui reste encore beaucoup à faire’’.

L’As déplore la ‘’cascade’’ de morts par accident et titre : ‘’Oumar Youm livre ses solutions’’.

’’Face à la recrudescence des accidents de la route, le ministre des Transports a décidé de prendre le taureau par les cornes en prenant des mesures hardies. En visite, vendredi, à la gare des Baux maraîchers, Oumar Youm a annoncé l’audit des auto-écoles et la régulation des mécanismes d’obtention et de délivrance des permis de conduire afin de freiner les nombreux accidents routiers’’, écrit le journal qui rapporte que, depuis le début de l’année, plus de 120 personnes ont trouvé la mort sur les routes sénégalaises.

En politique, Sud Quotidien et Walfadrji abordent le dialogue entre pouvoir et opposition.

Walf évoque ‘’le statut chef de l’opposition’’ et écrit : ‘’La loi consacrant le statut du chef de l’opposition a été votée depuis avril 2016. Mais le chef de l’Etat traine encore les pieds pour la mettre en pratique. Peut-être que les discussions en cours dresseront son profil’’.

Après l’acception par la majorité d’une personnalité neutre pour diriger les travaux du dialogue politique, ’’il reste maintenant l’engagement par écrit du président de la République, Macky Sall, d’appliquer les conclusions qui sortiront des concertations pilotées par une commission cellulaire dirigée par une personnalité neutre’’, estime Sud Quotidien.

’’A l’image du président Abdou Diouf qui a appliqué la trentaine de points d’accord issus du dialogue de 1992, avec comme résultat le +code consensuel+ Kéba Mbaye, l’actuel chef de l’Etat (…) est mis à l’épreuve’’, ajoute le journal.

Le Soleil revient sur la participation du chef de l’Etat au salon Vivatech à Paris. A sa Une, le journal se fait écho de ces propos du président de la République : ‘’L’Afrique n’exporte pas que des sportifs’’. Selon le chef de l’Etat, ‘’l’Afrique dispose d’atouts pour développer le numérique’’.



ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV