LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

L’ARMEE ENTRE EN ACTION CONTRE LE VOL BÉTAIL


Rédigé le Jeudi 12 Septembre 2019 à 10:19 | Lu 79 fois | 0 commentaire(s)


Le préfet du département de Goudomp, semble dépassé par la tournure prise par cette situation dans sa circonscription administrative.


L’ARMEE ENTRE EN ACTION CONTRE LE VOL BÉTAIL

En réunion avec ses collaborateurs et certains élus locaux, Ousmane Niang a manifesté son indignation en parlant de razzia. il a en outre annoncé certaines mesures prises par l’Etat du Sénégal pour lutte contre ce vol qui, à l’en croire, a décimé le cheptel dans la localité de Balantacounda.

Les éleveurs de Balantacounda, localité située dans le département de Goudomp, ne dorment plus d’un sommeil tranquille. Pour cause, les sempiternels vols de bétail notés dans leurs pâturages et qui ont fini par décourager ces éleveurs qui ne comptent que sur cette activité pour nourrir leurs familles. « Nous nous sommes réunis avec quelques partenaires pour essayer de trouver des voies et moyens pour diminuer ou éradiquer ce fléau dans le département, avec ces lots de désolation, et même de morts d’hommes. Nous faisons face à une razzia dans certains villages. Les éleveurs sont agacés par ces voleurs qui raflent tout sur leur passage », a expliqué Ousmane Niang. Le préfet de Goudomp a indiqué que le Gouvernement est en train de déployer des efforts pour lutter contre le vol de bétail. A l’en croire, les cantonnements militaires sont de retour au niveau de la frontière avec la Guinée Bissau. « Les militaires ont fait le maillage au niveau de la frontière. Et les patrouilles seront désormais fréquentes à ce niveau», renseigne t-il.

Qualifiant cette situation de très complexe, Ousmane Niang demande l’implication des populations en dénonçant les voleurs et leurs complices Sénégalais. « On ne peut pas lutter contre ce fléau uniquement sur le plan militaire. Il faut que les populations s’impliquent dans la lutte en dénonçant les auteurs de vol et leurs complices qui se trouvent au Sénégal. Souvent, il y a des complicités dans le département même, avec des gens qui hébergent ces voleurs et les informent des mouvements du cheptel », a expliqué le préfet Ousmane Niang.




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 11:22 Inondation : lancement, ce vendredi du Plan Orsec

Vendredi 20 Septembre 2019 - 11:19 Le khalife général des mourides à Dakar

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé