LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

L’hôpital d’enfants Albert Royer doté d’une unité de néonatalogie fonctionnelle


Rédigé le Vendredi 20 Novembre 2020 à 08:24 | Lu 68 commentaire(s)



L’hôpital d’enfants Albert Royer doté d’une unité de néonatalogie fonctionnelle
Le Centre national hospitalier d’enfants Albert Royer dispose d’une unité de néonatologie fonctionnelle équipée d’une radio mobile numérique, a constaté l’APS lors d’une visite du ministre de la Santé et de l’Action sociale.
 
’’Pour améliorer la prise en charge des nouveau-nés présentant des complications y compris les faibles poids de naissance et assurer leur assurer des soins de qualité, la structure a été dotée d’une radio mobile numérique financée sur le budget de l’Etat’’, a expliqué Abdoulaye Diouf Sarr.
 
Il présidait en même temps la cérémonie de célébration de la journée mondiale de la prématurité combinée cette année à celle de la pneumonie, dans l’enceinte de l’hôpital.
 
Au Sénégal, a t-il souligné, la prématurité constitue la première cause de décès chez le nouveau-né, avec une proportion importante de 29% de la mortalité néonatale.
 
Pourtant, a précisé Diouf Sarr, ’’des progrès ont été réalisés, entrainant la baisse de la mortalité néonatale de 35 à 21 pour mille entre 2005 et 2019’’. 
 
Ces efforts se poursuivent avec notamment ‘’le renforcement de capacités des prestataires de santé, la fonctionnalité pérenne du réseau Soins Obstréticaux Néonataux d’urgence (SONU) et des unités de néonatologie existantes’’, a soutenu le ministre, 
 
Concernant la pneumonie, le ministre a relevé qu’elle reste la principale cause de mortalité simple chez les enfants et représente 19% des décès d’enfants de moins de 5 ans, dont plus de 70 % se produisent en Afrique subsaharienne. 
 
Au Sénégal, la pneumonie constitue aujourd’hui la première cause de mortalité infanto juvénile et est responsable de 14% des décès des moins de cinq ans. 
 
Pour la Directrice du Centre national hospitalier Albert Royer, Dr Isseu Tall Diop, le service de néonatalogie nouvellement construit et équipé joue un rôle important dans l’effort de réduction de cette mortalité.
 
Ainsi, la capacité d’accueil de lits est passée de 14 à 60 lits contribuant à combler le déficit en offre de lits pour nouveaux nés avec l’application des principales stratégies préconisées pour la survie des prématurés.
 
La représentante-résidente de l’Unicef Silvia Danailov a pris part à la la visite et à la cérémonie de célébration de la journée mondiale de la prématurité et de la pneumonie célébré chaque année le 17 novembre.  


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé