LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

LE BATEAU HOPITAL DE MERCY SHIPS DEMARRE SES ACTIVITES


Rédigé le Vendredi 16 Août 2019 à 13:16 | Lu 110 commentaire(s)


Le bateau hôpital de Mercy Ships est déjà à Dakar pour redonner l’espoir à plusieurs patients en attente d’une intervention chirurgicale.


LE BATEAU HOPITAL DE MERCY SHIPS DEMARRE SES ACTIVITES

Le bateau hôpital de Mercy Ships est déjà à Dakar pour redonner l’espoir à plusieurs patients en attente d’une intervention chirurgicale. La cérémonie de réception s’est déroulée mercredi dernier en présence des autorités américaines, de la première Dame du Sénégal, Marième Faye Sall et du ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Pour le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, la présence dudit bateau hôpital témoigne du soutien et de l’engagement de la première Dame, en faveur de la santé et des couches vulnérables. «Avec ce bateau hôpital, l’espoir est permis pour des milliers de sénégalais qui vont se faire soigner gratuitement. En outre, de nombreux jeunes sénégalais exerceront dans le bateau, en tant que volontaires et seront rémunérés», a-t-il renseigné. Et de poursuivre : «des professionnels de la santé auront l’opportunité de renforcer leurs connaissances et technique notamment en matière de chirurgie ». Pour ledit bateau, il va séjourner au Sénégal pendant dix mois et tous les malades sélectionnés sur l’étendue du territoire national bénéficieront de soins gratuits allant de la chirurgie réparatrice, Orl et autres. Pour le commandant du bateau : «soigner et apporter espoir aux malades reste un de leurs missions. Cependant, nous croyons, qu’elle sera une réussite», a-t-il fait comprendre.

Pour le ministre de la santé Diouf Sarr, le séjour du bateau va durer dix mois, à compter du jour de la réception et jusqu’au mois de juin 2020. «Dès lors, nous devons garder le même dynamisme, le même engagement que nous portons depuis vingt mois que nous avons démarré la préparation», a déclaré le ministre avant de faire comprendre aux parties prenantes qu’ils ont encore des défis à relever. « Pour les défis, il s’agit notamment de la sélection définitive des patients, leur hébergement, leur transport, leur séjour dans le bateau, du renforcement des capacités des personnels de santé sénégalais, du programme alimentation pou la vie, alimentation pour tous, mais aussi de la gestion des déchets centre autres», a-t-il évoqué. Pour rappel, c’est au mois de septembre que le gouvernement du Sénégal a signé un accord de partenariat avec l’Ong Mercy ships.

SudQuotidien



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé