LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«LE PS EST ORPHELIN PARCE QUE TANOR N’A PAS PRÉPARÉ LA RELÈVE»


Rédigé le Mercredi 17 Juillet 2019 à 20:00 | Lu 37 fois | 0 commentaire(s)


Quel avenir pour le PS après la disparition de son leader ? Le natif de Nguégniène est parti, laissant un grand vide dans la formation verte qui, selon le Docteur en Science politique Maurice Soudieck Dione, ne pourrait pas être comblé rapidement


«LE PS EST ORPHELIN PARCE QUE TANOR N’A PAS PRÉPARÉ LA RELÈVE»

Quel avenir pour le Parti Socialiste (PS) après la disparition de son leader Ousmane Tanor Dieng ? Aujourd’hui, le natif de Nguégniène est parti en laissant un grand vide dans la formation verte qui, selon le Docteur en Science politique Maurice Soudieck Dione, ne pourrait pas être comblé rapidement.

 

«Si affligeante que puisse être la nouvelle de son décès, le Parti socialiste, ses militants et responsables se doivent, plus que jamais, de poursuivre résolument l’œuvre politique entreprise sous sa direction, afin d’honorer sa mémoire.» Ces mots de la direction du Parti socialiste en disent long sur l’avenir de la formation verte. Mais les choses ne seront pas aussi simples qu’annoncées dans cette déclaration parvenue, hier, à «L’As ». En effet, la réalité sur le terrain risque d’être tout autre.

Joint au téléphone, l’Enseignant-chercheur, Maurice Soudieck Dione soutient que le Ps est aujourd’hui orphelin parce qu’il n’a pas su préparer la relève. «Il n’y pas eu d’héritiers, parce que tout simplement la logique politique qui a toujours fonctionné ces dernières années, c’est de faire alliance avec la majorité présidentielle, Benno Bokk Yaakaar (BBY)», at-il regretté. Selon lui, personne ne s’attendait à un tel scénario et à ce qu’il n’y ait pas eu de préparation pour introduire quelqu’un pour la relève. «Actuellement, il n’y a pas au sein du Parti socialiste une personne qui puisse bénéficier d’une certaine légitimité et faire le consensus autour de sa personne», souligne le politologue. Le problème maintenant, dit-il, c’est que la disparition d’Ousmane Tanor Dieng (OTD) va laisser un grand vide qui ne pourrait pas être comblé rapidement. «On ne voit pas parmi les leaders socialistes actuels quelqu’un qui pourrait constituer une alternative, en dehors de Khalifa Sall qui a des démêlés judiciaires et qui pourrait une fois libéré essayer de reprendre les choses en main. Et cela n’est pas toujours évident», relève-t-il.

«SERIGNE MBAYE THIAM N’A PAS LE TEMPERAMENT POUR RASSEMBLER L’ENSEMBLE DES FORCES SOCIALISTES»

Pour M. Dione, Serigne Mbaye Thiam qui est en pôle position pour assurer l’intérim n’a pas le tempérament pour rassembler l’ensemble des forces socialistes afin de faire une recomposition allant dans le sens d’une nouvelle conquête du pouvoir. «Cela m’étonnerait qu’il puisse avoir cette dimension là et la capacité imaginative de créer les conditions nécessaires pour rassembler l’ensemble des forces socialistes. De ce fait, le PS est dans une situation très difficile.» Le plus désolant, ajoute Dr Dione, il est fort probable que la majorité ne lui facilite pas la tâche. «C’est un partenaire qui s’affaiblit et la majorité va en profiter pour renforcer ses positions», affirme-t-il. Cela étant, Maurice Soudieck Dione indique que tout dépendra de la poigne des jeunes leaders socialistes et de leur volonté de faire du PS un nouveau parti rassembleur et qui se repositionne dans l’échiquier politique sénégalais.

«LE PS VA S’AFFAIBLIR DAVANTAGE»

Par ailleurs, Maurice Soudieck Dione admet que la disparition d’Ousmane Tanor Dieng est une très grande perte pour le pays d’autant que c’est un leader national reconnu qui a énormément d’expérience et qui a beaucoup œuvré pour l’animation politique au Sénégal. Il le considère également comme l’un des rares leaders qui ont côtoyé Senghor, Abdou Diouf et Macky Sall. Toujours selon le Dr en Sciences politiques, c’est une perte pour le PS qui traverse des moments difficiles, des contestations internes liées à un manque de démocratie avec des dissensions entre responsables. Ousmane Tanor Dieng n’ayant plus d’ambitions politiques suite à des échecs consécutifs, indique M.Dione, son horizon politique se limitait à cette gestion latente du pouvoir et du parti. «Et les complaintes et autres frictions de ceux qui avaient des ambitions politiques se sont soldées par leur mise à l’écart. Ceux-là qui n’approuvaient pas les orientations du PS comme parti souteneur dans une coalition majoritaire ont été tout simplement exclus. Ceci a fragmenté le Ps. L’appel aux retrouvailles de la famille socialiste n’a pas été entendu et s’est soldé par un échec. Avec comme conséquence, un parti très affaibli. Aujourd’hui avec la disparition d’Ousmane Tanor Dieng, le Ps va s’affaiblir davantage», annonce le Docteur en Sciences politiques.

Toutefois, l’enseignant-chercheur estime que la mort du PS n’est pas encore programmée dans la mesure où il garde sa capacité de mobilisation avec un maillage structuré au niveau national. «C’est ce maillage qui fait sa force. Le PS est l’un des partis les plus structurés du Sénégal. Celui qui va reprendre le flambeau pourrait s’appuyer sur cette capacité de mobilisation sur le plan national pour pouvoir reconstituer ses bases. Mais cela dépendra de la capacité de cette personne à relever les défis et de son abnégation à reconquérir le pouvoir. Et cette personne devrait être choisie unanimement au terme d’un congrès dans une perspective de relever les défis majeurs», a soutenu Maurice Soudieck Dione. D’ailleurs en dehors de Khalifa Sall, il ne voit pas, parmi les personnalités susceptibles de remplacer OTD, un autre leader qui a cette dimension, les ressources politiques nécessaires, un tempérament d’ouverture d’esprit, de compréhension et aussi une capacité d’accepter les contradictions internes pour pouvoir avancer dans le chemin de la recomposition et de la reconquête du pouvoir.

 

L'As




Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV