LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«LE SENEGAL SE SITUE DANS LA TROISIEME PHASE DE TRANSITION DEMOGRAPHIQUE »


Rédigé le Vendredi 12 Juillet 2019 à 13:33 | Lu 71 fois | 0 commentaire(s)


« 25 ans de la Conférence internationale de la population et le développement (CIPD) : accélérer les promesses par la capture du dividende », tel est le thème choisi à l’occasion de la Journée mondiale de la population tenue hier, jeudi 11 juillet, à Daka


«LE SENEGAL SE SITUE DANS LA TROISIEME PHASE DE TRANSITION DEMOGRAPHIQUE »

« 25 ans de la Conférence internationale de la population et le développement (CIPD) : accélérer les promesses par la capture du dividende », tel est le thème choisi à l’occasion de la Journée mondiale de la population tenue hier, jeudi 11 juillet, à Dakar.  Cette rencontre a eu pour objectif d’échanger sur les questions de la population et de développement.

 Venu présider la cérémonie, Aliou Ndiaye, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et du plan, a salué les conditions satisfaisantes du Sénégal en matière de transition démographique pour la capture du dividende démographique. « Le Sénégal se situe dans la troisième phase de transition démographique, caractérisée par une baisse timide de la fécondité et une poursuite de la baisse de la mortalité entrainant d’une part un processus de ralentissement de la croissance démographique et d’autre part une augmentation rapide de la population en âge de travailler par rapport à la population en charge», a expliqué le représentant du ministre Amadou Hott. Qui plus est, il a signalé que le nombre moyen d’enfants au Sénégal « est passé de 6,4 enfants en 1986 à 4,6 en 2017 ». Et d’ajouter que « le taux de mortalité maternelle a baissé entre 1992 et 2017 de 510 à 273 pour mille naissances vivantes ».

Présents à cette rencontre, les membres des réseaux parlementaires, religieux, communicateurs traditionnels, journalistes et jeunes en population développement du Sénégal à travers une déclaration d’engagement commune se sont félicité des importants progrès du Sénégal visant à assurer l’accès universel à une éducation primaire et secondaire de qualité, instaurer l’égalité des sexes, mettre en place une couverture de santé universelle, améliorer la santé maternelle et infantile.

Pour rappel, la Journée mondiale d’hier coïncide avec la célébration des 50 ans du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) et les 25 ans de la Conférence internationale sur la population et le développement tenue en 1994 au Caire.




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Novembre 2019 - 12:19 7 JOURS POUR S’INSCRIRE

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé