LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

LES NOUVEAUX GENDARMES DE L’APR


Rédigé le Mardi 28 Janvier 2020 à 10:39 | Lu 124 fois | 0 commentaire(s)


Abdoulaye Daouda Diallo, Awa Guèye et Oumar Guèye ont été cooptés par le chef de l’Etat pour faire la police au sein du parti présidentiel qui tangue gravement.


LES NOUVEAUX GENDARMES DE L’APR

L’Alliance pour la République a décidé de renforcer sa commission de discipline jusque-là composée uniquement d’Abdoulaye Badji, Abdou Mbow, Benoît Sambou et Mbaye Ndiaye. Abdoulaye Daouda Diallo, Awa Guèye et Oumar Guèye ont été cooptés par le chef de l’Etat pour faire la police au sein du parti présidentiel qui tangue gravement.

Visiblement, Macky Sall a décidé de mettre de l’ordre dans son parti. L’exclusion de Moustapha Diakhaté, entérinée à l’unanimité par les membres du Secrétariat exécutif national de l’Apr, sonne comme le début d’une nouvelle ère. Un épisode crucial pour la locomotive de la mouvance présidentielle pour éviter que le bateau en dérive ne tangue. Lors de la réunion du Secrèterait exécutif de l’Apr tenue vendredi dernier jusque tard dans la nuit, il a été question de discipline, d’ordre et de solidarité entre membres de l’Apr. La quasi-totalité des orateurs ont abondé dans le même sens, y compris le Président de l’Apr. Lessivé par une journée marathon avec un conseil présidentiel sur l’aménagement du territoire qui a tenu son rang, Macky Sall a levé le masque de fer.

Dans une belle ambiance, le patron des marron-beige a recentré le débat avec un discours rassembleur autour de ses réalisations, mais aussi des activités de son parti. Sur ce dernier point, il a fait le compte rendu de l’audience qu’il a accordée à Moustapha Cissé Lô en rupture de ban avec le parti depuis fort longtemps. «On s’est parlé et il a compris », a dit le chef de l’Etat devant une assistance qui lui est acquise, mais en l’absence de Moustapha Cissé Lô. Devant le flot de critiques essuyées par la Commission de discipline, notamment sur sa composition, le Sen a jugé nécessaire de désigner de nouveaux membres triés sur le volet.

Ainsi donc, le nouvel argentier de l’Etat Abdoulaye Daouda Diallo a été désigné. Membre fondateur de l’Apr, le maire de Boké Dialoubé, présenté à tort ou à raison comme un dauphin caché du chef de l’Etat, devrait apporter une dose de crédibilité à la commission. Comme lui, l’ancienne vice-présidente de l’Assemblée Awa Guèye va enfiler les treillis de gendarme de l’Apr. Militante des premières heures de l’Apr, elle devient ainsi la seule femme à siéger dans cette commission de discipline. Last but not least, Oumar Guèye aussi fait son entrée dans cette commission.

Transfuge de Rewmi d’Idrissa Seck, le ministre en charge des Collectivités territoriales est devenu, par la force des choses, un pion essentiel du dispositif présidentiel. Peu connu, il est cependant crédité d’un talent énorme en politique. Il devra lui aussi faire valoir son expertise politique de plus de deux décennies dans cette commission de discipline qui entend jouer un rôle déterminant pour remettre de l’ordre au sein de l’Apr. Un parti miné par une indiscipline notoire et une crise d’autorité incontestable. Les rebelles sont donc avertis, le Président a aiguisé la lame de son sabre : ce sera « muut mbaa mott ».




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé