LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

La CAF refuse de le tester : Koulibaly menace de quitter la Tanière


Rédigé le Jeudi 13 Janvier 2022 à 10:07 | Lu 166 commentaire(s)



La CAF refuse de le tester : Koulibaly menace de quitter la Tanière
La FSF a eu toutes les peines pour calmer Kalidou Koulibaly, hier. Le défenseur des Lions était dans tous ses états et a menacé de quitter la Tanière après avoir essuyé le refus catégorique des médecins de la CAF qui lui ont refusé le prélèvement hier, lors des tests PCR.

C’est le branle-bas dans la Tanière. Déclaré positif depuis samedi dernier, Kalidou Koulibaly était obligé de déclarer forfait pour le premier match victorieux du Sénégal face au Zimbabwe (1-0), lundi, dans le cadre de la 1ère journée du groupe B. Depuis lors, le défenseur du Napoli poursuit sa mise en quarantaine. Même s’il lui arrive de faire de la musculation puisqu’il est asymptomatique, le capitaine des Lions n’est toujours pas sorti de l’auberge. Quatre jours après son infection à l’Omicron, il a effectué des prélèvements comme le stipule le règlement de la CAF. Malheureusement, les résultats sont restés toujours positifs. Mais, le natif de Saint-Dié des Vosges n’a pas abdiqué. Hier, à la suite de l’équipe guinéenne, il a souhaité se faire tester comme tous ses coéquipiers à l’avant-veille du match. Malheureusement, sa demande sera rejetée par l’équipe médicale de la Confédération africaine de football (CAF) qui a opposé une de non-recevoir. Pour les médecins de l’instance dirigeante, Kalidou Koulibaly n’est pas apte à jouer ce match et qu’il doit se faire tester à nouveau 48 heures après son dernier test, c’est-à-dire ce jeudi. 

Il s’en est suivi une altercation entre le joueur et l’équipe médicale de la CAF. Finalement, Koulibaly a interpellé Me Augustin Senghor et lui a fait comprendre que, depuis pratiquement un mois, il était à la disposition de son pays et que s’il ne joue pas ce mach contre la Guinée, ce n’est pas la peine qu’il reste dans la Tanière. Le teigneux défenseur central des Lions a même menacé de quitter l’hôtel Tagidor Garden de Bangou où sont logés les joueurs sénégalais. Élevant le ton, Koulibaly aurait manifesté son agacement d’être resté scotché dans sa chambre pendant que ses coéquipiers triment sur le pré pour défendre les couleurs de son pays.   Intervenant, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, a tenté de raisonner le footballeur. En tant que 1er vice-président de l’instance dirigeante du football africain et juriste de surcroît, il sait que le règlement ne plaide pas pour son poulain. Bacary CISSÉ, envoyé spécial à Bafoussam (Cameroun)


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé