LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

La signification de la fête de l’Assomption


Rédigé le Jeudi 15 Août 2019 à 12:24 | Lu 4359 commentaire(s)



La signification de la fête de l’Assomption
La fête religieuse fixe de l'Assomption se célèbre le 15 août depuis le VIe siècle, avec l'instauration par l'empereur byzantin Maurice, dans son empire, d'une fête de la Dormition de la Vierge Marie à cette date. L'objectif, semble-t-il, était à l'époque de commémorer l'inauguration du Sépulcre de Marie, une église érigée spécialement pour la Vierge montée au ciel. Depuis devenue fête liturgique dans l'Eglise catholique, l'Assomption est l'occasion de nombreuses processions dans les paroisses de cette confession. En France, depuis la consécration de la France à la Sainte-Vierge par Louis XIII le 10 février 1638, les processions sont traditionnellement suivies de festivités. 

Le monarque aurait d'abord consacrée sa personne et son Royaume à la Vierge Marie "dans le secret de son coeur", avant de l'implorer de lui donner un héritier, alors attendu depuis 22 ans. Une grossesse ne tarde pas à suivre pour Anne d'Autriche, après l'"apparition" de Marie et l'exécution des neuvaines (des prières ciblées sur un souhait et répétées neuf jours de suite), mais aussi des processions organisées dans les paroisses le 15 août. Dès la confirmation de la grossesse, Louis XIII publie l'Edit officiel qui consacre cette fois solennellement la France à Marie*. Louis XIV naîtra l'année suivante. 

Définition et signification de l'Assomption 

Au sens où nous nous y intéressons dans ce dossier, "Assomption", à ne pas confondre avec "Ascension", désigne une fête chrétienne bien particulière. Cette dernière célèbre un "enlèvement", et pas n'importe lequel : celui de la Vierge Marie. Ainsi, le terme "assomption", issu du latin "assumere", veut dire "prendre, enlever". Dans le cas de l'"Assomption", il réfère à l'"enlèvement au ciel" de Marie. Autrement dit, au transfert dans les cieux de son corps comme de son âme. Chaque 15 août, l'Assomption fête en une fois la mort et la résurrection de la mère de Jésus-Christ, mais aussi son entrée au paradis et son couronnement. Un dogme religieux basé sur des écrits théologiques datant de l'Antiquité, des légendes et des apocryphes (écrits à l'authenticité non établie), mais pas sur des écrits propre à l'Evangile.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Octobre 2019 - 10:55 SERIGNE BASS ABDOU KHADRE, LA VOIX DE TOUBA

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV