LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Les femmes se tournent vers le cannabis pour soulager leurs règles douloureuses


Rédigé le Samedi 4 Mai 2019 à 11:56 | Lu 140 commentaire(s)



Les femmes se tournent vers le cannabis pour soulager leurs règles douloureuses

Une tendance de plus en plus marquée se faire ressentir chez les femmes, qui se tournent de plus en plus vers le cannabis pour soulager leurs règles douloureuses.

Selon une étude menée par les chercheurs d'Oregon Health & Science University auprès de 1.000 femmes à travers les USA, elles seraient nombreuses à envisager le cannabis comme remède à leurs règles douloureuses et autres douleurs gynécologiques. 

60% d'entre elles avouent avoir déjà utilisé le cannabis pour soulager des douleurs (36%), la dépression et l'anxiété. Nos confrères du Daily Mail, qui partagent les résultats de cette enquête, ajoutent que près des 2/3 des femmes qui n'ont jamais consommé de cannabis ont déclaré qu'elles le prendraient dans le but de soulager leurs douleurs menstruelles ou dans le cas où elle se feraient poser un implant contraceptif.

Les résultats ont été présentés cette semaine lors de la conférence annuelle de l'American College of Gynecology et ce, en pleine période de réflexion pour les États-Unis sur la question de la prescription de la marijuana thérapeutique en cas de dysménorrhée, terme officiel qui désigne des règles difficiles. 

L'ibuprofène pour seul traitement
En effet, il n'existe pas de traitement à proprement parler, mis à part la prise d'ibuprofène. Des marques, comme Whoopie & Maya lancée par l'actrice Whoopie Goldberg et vendue en Californie, proposent désormais une ligne de produits à base de cannabis thérapeutique destinés à soulager les douleurs menstruelles. Mais reste encore à prouver l'efficacité de ces derniers. Aucune étude ne l'a fait à ce jour. 

"Les patients souffrant de douleurs menstruelles chroniques s'auto-traitent avec du cannabis et trouvent qu'il s'agit d'un moyen efficace. Le cannabis pourrait donc constituer une option de traitement, s'il s'avère sans danger et efficace", a ajouté le docteur Charity Johns de la clinique pour femmes Peachtree en Géorgie.



ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV