LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Les meilleurs conseils pour surmonter l'anxiété de l'enfant


Rédigé le Mardi 20 Août 2019 à 21:00 | Lu 1850 commentaire(s)



Les meilleurs conseils pour surmonter l'anxiété de l'enfant

Tous les enfants, comme tous les adultes, sont parfois anxieux.

Mais pour certains, l'anxiété peut prendre le dessus, les empêchant de faire ce qu'ils aiment.

Mais de nouvelles recherches menées par la professeure Cathy Creswell de l'Université de Reading, au Royaume-Uni, ont démontré que les parents peuvent faire certaines choses pour aider à soulager l'anxiété de leur enfant.
 

La professeure Creswell, qui est également l'auteure de plusieurs livres sur la façon de surmonter l'anxiété pendant l'enfance, a rassemblé quelques conseils fondés sur ses recherches et sur d'autres études récentes sur l'anxiété.

Les craintes ne sont pas figées, alors soyez prêt à ce qu'elles changent au fil des ans.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionLes craintes ne sont pas figées, alors soyez prêt à ce qu'elles changent au fil des ans.

1) Ne dites pas : "Ne t'inquiète pas, ça n'arrivera jamais"

Les enfants de quatre à huit ans peuvent s'inquiéter des fantômes, des monstres ou des animaux.

Les enfants plus âgés sont plus susceptibles d'avoir peur d'être blessés par des événements réels mais rares, comme le meurtre, le terrorisme ou la guerre nucléaire.

Peu importe le groupe d'âge de votre enfant, ne négligez pas ses peurs.

A girl hugging her motherCopyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionReconnaissez les craintes de votre enfant.

Le simple fait de leur dire que ce qu'ils craignent ne se produira jamais ou de laisser entendre qu'ils sont stupides parce qu'ils s'inquiètent ne les aidera pas.

Au lieu de cela, reconnaissez plutôt comment leurs peurs doivent les faire se sentir.

2) Essayez de ne pas organiser la vie autour de leurs soucis

Vous n'avez pas besoin de planifier une alternative - laissez votre enfant trouver une solution et aidez-le s'il vous le demande.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionVous n'avez pas besoin de planifier une alternative - laissez votre enfant trouver une solution et aidez-le s'il vous le demande.

...ou vous pourriez priver votre enfant de la chance d'apprendre qu'il peut faire face aux situations qu'il craint.

Si votre enfant a peur des chiens, vous pourriez vous sentir obligé de traverser la rue lorsqu'un chien apparaît.

Mais le message est qu'ils ont raison d'avoir peur.
 

Cela ne signifie pas qu'il faille forcer un enfant à affronter quelque chose qui le terrifie, mais plutôt l'aider à se rapprocher progressivement.

3) N'intervenez pas avec une solution - écoutez attentivement

Au lieu de tout le temps demander "qu'est-ce qui ne va pas ?", essayez d'observer votre enfant pour avoir plus d'information.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionAu lieu de tout le temps demander "qu'est-ce qui ne va pas ?", essayez d'observer votre enfant pour avoir plus d'information.

L'idée est d'essayer de bien comprendre ce qu'ils ressentent et quand, mais sans leur demander constamment comment ils se sentent.

Assurez-vous de les écouter pour découvrir les raisons de leurs craintes.

La communication est la clef.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionLa communication est la clef.

Il est tentant d'intervenir avec des solutions, mais écoutez plutôt votre enfant pendant qu'il vous explique ce qu'il craint - cela pourrait être fondé sur un malentendu.

"Quand j'étais petite, j'étais terrifiée à l'idée de monter dans un train à grande vitesse. Je me tenais sur le quai pendant qu'ils crissaient dans la gare et j'ai supposé que c'était comme ça dans le train aussi", raconte la professeure Larry.

A regarder :




ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV