LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Litige foncier Oussouye-Mlomp / Le préfet a porté plainte contre le maire Edouard Lambal, pour propos jugés « outrageants, offensants et injurieux contre sa personne et contre l’administration »


Rédigé le Vendredi 22 Mai 2020 à 10:56 | Lu 40 fois | 0 commentaire(s)



Litige foncier Oussouye-Mlomp / Le préfet a porté plainte contre le maire Edouard Lambal, pour propos jugés « outrageants, offensants et injurieux contre sa personne et contre l’administration »
Monsieur Jean Pierre Lambal, porte-parole de la délégation conduite par le Maire, a jeté l'opprobre et le discrédit sur l'ensemble des acteurs qui ont pris part à la rencontre de concertation initiée par le Préfet du département d'Oussouye en vue d'engager une médiation entre les différentes communautés qui s'affrontent de manière récurrente dans la forêt du Djihouwa.

La démarche de l'autorité administrative devait permettre de faciliter le dialogue, pour que des solutions consensuelles soient trouvées. En présence du Commandant de la brigade de gendarmerie, du sous-préfet de Loudia Ouoloff, des membres du comité départemental de gestion des conflits, du président du dialogue social, des maires des communes de Mlomp et des délégations d'Oussouye, de Djicomole et de Loudia Ouoloff, des représentants des rois d’Oussouye et de Mlomp, «le Maire  Édouard Lambal a fait montre d'un comportement irresponsable, tenu des propos désobligeants, avec des menaces à peine voilées. Après avoir ouvertement accusé tout le monde de comploter contre les populations d'Oussouye, Monsieur Lambal a tenté de discréditer l'État et l'administration, prétextant être le seul détenteur de la vérité » souffle une source présente lors de la réunion. Sa délégation n'a pas jugé nécessaire d'être à l'écoute des autres acteurs et a quitté la salle, boycottant les négociations. C'est au terme de la rencontre que le Préfet du département a déposé une plainte pour propos offensants et diffamatoires à la Brigade de Gendarmerie d’Oussouye.

Sentant que la situation allait prendre des tournures fort regrettables, les femmes  des communautés villageoises  d’Oussouye et de Calobone ont sollicité et obtenu du Préfet une rencontre pour éviter que la situation ne dégénère et que les positions se radicalisent dans la même veine. Le roi Sa Majesté Sibilumbaye Diédhiou qui a reçu une délégation du préfet, s'est engagé à accompagner l'administration dans le processus de réconciliation des parties en conflit et de pacification du département.



Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV