LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

MEDITATION, PRIERES ET PARTAGE POUR RYTHMER LA SEMAINE SAINTE


Rédigé le Mercredi 28 Mars 2018 à 16:55 | Lu 248 commentaire(s)



MEDITATION, PRIERES ET PARTAGE POUR RYTHMER LA SEMAINE SAINTE
La communauté catholique est dans la dernière ligne qui mène vers Pâques. Elle est entrée dans la semaine dite sainte qui a démarré depuis Dimanche des Rameaux et va se poursuivre jusqu’à la veillée pascale de la nuit du samedi de Pâques où l'on fait mémoire de la résurrection de Jésus. Selon la Liturgie catholique, chaque jour de cette semaine, surtout les trois derniers, a une coloration particulière. Pour cette année, la semaine sainte débute le dimanche 25 mars et se termine le 31 mars.
 
«Oui, la vie des hommes est faite de violence, de pauvretés, de noirceurs », fait remarquer l’Eglise catholique. Et, c'est là que Dieu touche l'homme. En cette semaine sainte qui a démarré depuis dimanche dernier avec les Rameaux, l’Eglise nous demande de méditer sur la vie de Jésus. Ainsi, quand le Christ se donne, c'est pour que ce tréfonds d'humanité soit éclairé. Quand l'homme est touché à cette profondeur de son être, la résurrection s'ouvre ou s'éveille en lui. Selon la Liturgie catholique, les fidèles doivent toujours faire preuve d’humilité. «Dieu a pour toujours figure d'humilité. Les acclamations royales ou messianiques lancées à tout va ne font pas oublier que la montée de Jé- rusalem est rude». Dans ce paragraphe l’Eglise fait référence au Dimanche des Rameaux car, sur le chemin de Jé- rusalem, voici l'ânon, sur lequel Jésus est assis, acclamé par des foules de pauvres venues de partout.

Durant cette semaine sainte, l’Eglise appelle aussi ses fidèles à méditer en silence. «Car la ville est en émoi et ne peut reconnaître en cette figure de pauvre son messie. On la retrouve pourtant au détour des Écritures, mais le cœur de l'homme n'est pas spontanément poreux à la faiblesse». L’Eglise appelle aussi ces fidèles au partage. «Le Dimanche des Rameaux est comme un immense chant des béatitudes. Dieu est reconnaissable au milieu des pauvres. Celui qui vient ne rivalisera jamais avec les fiers attelages des Romains. Il en a banni la violence. Dieu à visage humain avance au pas des hommes, et en particulier au pas des pauvres. S'ouvre ainsi une semaine où la faiblesse est entourée d'infini respect», fait savoir l’Eglise.

Et de poursuivre: «le chemin de Jérusalem sur lequel avance Jésus en cette semaine est un chemin d'humanité profonde. L'attachement à lui invite à l'intériorité, mais ne passe pas forcément par le sentiment brû- lant que l'on aimerait avoir. Dans la foi, le sentiment n'est pas le critère ultime. Ce qui compte, ce sont les actes et la vie.» 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Juillet 2018 - 11:05 Mecque 2018 : le premier vol prévu le 4 août

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV