LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

MOUSTAPHA DIAKHATE ET CISSE LO ECHAPPENT DE JUSTESSE A LA SUSPENSION


Rédigé le Mardi 14 Janvier 2020 à 14:11 | Lu 129 fois | 0 commentaire(s)



MOUSTAPHA DIAKHATE ET CISSE LO ECHAPPENT DE JUSTESSE A LA SUSPENSION

La commission de discipline de l’Alliance pour la république (Apr.) va être réactivée bientôt. Si Moustapha Cissé lo et Moustapha Diakhaté, de par leur posture, ont été particulièrement visés par certains responsables «apéristes», le chef de l’Etat a voulu pour cette fois-ci passer l’éponge sur ce qu’il considère comme des précédents dangereux pour le parti présidentiel.

Comme annoncé par «L’As», le Secrétariat Exécutif National de l'Alliance pour la République (SEN) s’est réuni, hier, sous la présidence du Président de l’Alliance Pour la République (APR), Macky Sall hier. La rencontre n’a duré que quelques deux heures, mais quatorze personnes ont pris la parole. A l’occasion, il a été longuement débattu de la vie de l’Apr notamment sur les actes de rébellion et d’indiscipline notés dans la formation marron-beige.

Le Président Macky Sall a appelé l’ensemble des responsables et militants de l’APR à renforcer l’unité, la discipline et la mobilisation pour la réalisation de leurs objectifs politiques et la mise en œuvre réussie des politiques publiques en vue du bien-être des populations sénégalaises. Il s’est félicité de la redynamisation des structures de l’Apr (Cojer, Meer, mouvement des femmes, Gir) qui ont organisé des manifestations dans toutes l’étendue du pays.

Dans les débats, le ministre d'Etat, directeur de cabinet politique du président de la République, Mahmouth Saleh, a proposé qu’on suspende Moustapha Diakhaté et Moustapha Cissé Lo qui se sont signalés dernièrement pour des faits de rébellion et autres actes d’indiscipline. A en croire nos sources, Monsieur Saleh a demandé, pour ce faire, la réactivation de la commission de discipline du parti. Mais le patron de l’APR a préféré qu’on passe l’éponge pour cette fois ci.

Selon nos sources, le chef de l’Etat a estimé que c’était trop tard pour sanctionner les deux hommes et qu’il faudrait tourner la page. Cela dit, il a déploré le fait que le parti n’ait pas réagi plus tôt quand les deux responsables ont défié l’autorité.

D’ailleurs, Macky Sall considère que Moustapha Diakhaté « s’est déjà auto-exclu du parti» et que Moustapha Cissé Lo avait pour seule motivation de le rencontrer. «Vous savez, je ne cède pas face à de telles attitudes», rapporte notre source qui cite le président de la République.

Toutefois, celui-ci s’est montré favorable à la réactivation immédiate de la commission de discipline pour connaître tous les cas de désobéissance, de défiance et sanctionner éventuellement ceux qui ne respecteraient pas l’orientation du parti.

Par ailleurs, en ce qui concerne la vie du Parti, le Président Sall a invité les Délégations des Sénégalais de l’Extérieur à reprendre les dynamiques d’animation, de mobilisation et de victoire en réfléchissant notamment autour du bilan des dernières échéances électorales. Il a salué la relance des activités des structures de l’APR avant d’exhorter leur redynamisation dans la diaspora.

Après avoir réitéré ses vœux de bonne et heureuse année aux membres du SEN et à l’ensemble des militants et responsables du Parti, le chef de l’Etat est revenu sur son initiative du Dialogue national. A ce sujet, il a réaffirmé son attachement et celui de l’Alliance Pour la République mais également de Benno Bokk Yaakaar à cette démarche de concertation, destinée à construire des consensus forts pour la modernisation de notre démocratie et l’édification économique et sociale de notre pays.

Dans cette perspective, Macky Sall a exhorté les représentants de la majorité à rester sur le principe de l’ouverture et du souci du consensus. A noter que le Secrétariat exécutif national enregistre de nouvelles entrées. Alioune Ndao Fall, secrétaire national chargé de la diaspora, a été coopté au SEN tout comme Abdoulaye Diagne du Meer, Moussa Sow de la Cojer et le maire de Ndioum Cheikh Oumar Anne.




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé