LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

MULTITUDE DE SUJETS À LA UNE DES QUOTIDIENS DU WEEK-END


Rédigé le Samedi 23 Décembre 2017 à 11:47 | Lu 44 commentaire(s)



MULTITUDE DE SUJETS À LA UNE DES QUOTIDIENS DU WEEK-END

Les quotidiens parvenus samedi à l’APS traitent de différents sujets malgré la persistance des réactions sur les révélations de l’ancien Premier ministre Aminata Touré sur le recouvrement des de plus de 200 milliards FCFA dans la traque des biens mal acquis.

 

"La polémique enfle après les révélations de Mimi" lit-on à la Une de Vox populi qui informe ses lecteurs que "Aïda Ndiongue dément
formellement Mimi sur les 47 milliards".

Le journal écrit que "l’ancien Premier ministre (est) canardé de toutes parts".

Walfquotidien bondit sur le débat laissant noter que par rapport à la traque des biens mal acquis, "Aïda Ndiongue ’corrige’ Mimi Touré".

Aminata Touré avait récemment soutenu dans une radio privée que "cinq ans après son lancement, la traque des biens mal acquis a apporté 200 milliards FCFA à l’Etat du Sénégal" y incluant, selon Walfquotidien, "47 milliards FCFA confisqués chez Aïda Ndiongue".

Aïda Ndiongue "n’a été ni jugée, ni condamnée par la CREI, ce qui exclut incontestablement tout recouvrement" indique à Walfquotidien l’avocat de l’ancienne sénatrice libérale, Me Mbaye Jacques Ndiaye.

Comme sur le débat sur la traque des biens mal acquis, la justice occupe la Une de deux quotidiens Enquête et Libération qui ont choisi de s’épancher sur l’arrestation par la Gendarmerie d’un propriétaire d’un site d’informations qui aurait "réussi à mettre en place une véritable machine à soutirer des sous aux pontes de la République".

"Leur scénario était presque parfait. Il est digne des grands réalisateurs de Hollywood. En quoi consistait-il ? Eh bien, après
avoir créé un site internet, la bande avait pour spécialité, d’après nos sources, des ’injures’ et attaques gratuites proférées contre les pontes du régime. Une fois ciblés, ces derniers faisaient l’objet d’attaques sans répit. Jusqu’à ce qu’ils acceptent de négocier le prix de leur ’liberté" croit savoir Enquête.

Libération qui parle de "Banditisme en ligne" énumère les noms de certaines autorités, victimes de chantage à travers ce "site".

Pour sa part, Le quotidien barre sa Une avec la bénédiction du Khalife Thierno Amadou Tidiane Ba qui a donné son accord à l’Etat pour la modernisation du site du Daaka de Médina Gounass qui a connu l’année dernière un violent incendie. "Daaka n’est plus un cas" écrit le journal qui ajoute que 30 milliards FCFA seront investis par l’Etat pour moderniser la cité religieuse.

Sud quotidien revient sur les échauffourées d’hier entre les Forces de l’ordre et les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop qui "réclament leurs bourses et la réouverture des restaurants".

Le journal de Hann, Le Soleil ouvre sa livraison sur la reconnaissance de l’ancien président Malien, Amadou Toumani Touré qui rentre dans son pays après près de six ans d’exil au Sénégal.

"L’ancien président de la République du Mali Amadou Toumani Touré a annoncé, hier, au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat Macky Sall, son retour à Bamako après près de 6 ans d’exil au Sénégal. "Je rentre au Mali, mais je n’oublierai jamais le Sénégal. Je reviendrai souvent" a-t-il dit dans des propos rapportés par Le Soleil.

L’Observateur donne lui la parole à Souleymane Sané, ancien international sénégalais de football qui affirme que "Contrairement à l’Allemagne et à la France, le Sénégal n’a jamais manifesté son intérêt pour mon fils (Leroy Sané). Le cas échéant, j’allais organiser une rencontre, poser le débat et plaider notre cause" a souligné le père de Leroy Sané, naturalisé allemand. 

Ceci explique, selon Souleymane Sané, "pourquoi Leroy Sané ne joue pas avec les Lions".

PON



ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV