LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Mercato : Rennes sous pression pour Niang


Rédigé le Mercredi 10 Juillet 2019 à 16:12 | Lu 157 commentaire(s)


Définitivement recruté pour 15 millions d'euros au Torino, Mbaye Niang fait l'objet d'une grosse offre du Dalian Yifang. Si le président de Rennes, Olivier Létang, a fermé la porte à un départ de l'attaquant sénégalais, le club chinois effectue un forcing persistant pour faire craquer la formation bretonne.


Mercato : Rennes sous pression pour Niang
«Mbaye restera avec nous la saison prochaine. On a levé son option d'achat en mai. Il jouera bien au Roazhon Park en rouge et noir la saison prochaine.» Mardi, Olivier Létang affirmait que Mbaye Niang (14 buts et 7 passes décisives en 44 matchs), définitivement recruté pour 15 millions d'euros au Torino, restera bien à Rennes cet été. Une déclaration qui aurait pu rassurer les supporters rouge et noir. 

Mais la réalité semble plus compliquée. Létang ne veut pas lâcher Niang En effet, le Dalian Yifang met une énorme pression sur la formation française ces derniers jours. Ainsi, le club chinois a soumis une proposition de 25 millions d'euros afin de recruter l'attaquant sénégalais. S'il a nié avoir reçu une telle offre, Létang a, selon L'Equipe, tenté de proposer son autre buteur, Diafra Sakho, à la formation asiatique, pour l'inciter à ne pas persister pour Niang. Une tentative vaine, puisque l'équipe désormais dirigée par Rafael Benitez n'est intéressée que par l'ancien Caennais. 

Le média sportif ajoute par ailleurs que les mandataires du Dalian Yifang ne parviennent plus à joindre l'ex-dirigeant du Paris Saint-Germain, qui ne veut plus répondre à leurs sollicitations. Suffisant pour être à l'abri ? Pas sûr… Un contrat à 50 M€, l'entourage de Niang le pousse à partir Et pour cause, L'Equipe assure que l'entourage du joueur de 24 ans le pousse à forcer son départ. 

Il faut dire que le club du nord-est de la Chine propose un pont d'or au Lion de la Téranga : un contrat de cinq saisons avec à la clé, un salaire annuel de 10 millions d'euros net. De quoi faire réfléchir. Pour le moment, le statu-quo reste de mise, puisque Niang, qui dispute actuellement la CAN, souhaite être écarté de cette agitation jusqu'à la fin de la compétition. On en saura plus dans les jours à venir…  

 Source: Maxifoot
 


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé