LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Musique : Dieyla Gueye, une Linguère à la conquête du monde


Rédigé le Mercredi 5 Janvier 2022 à 10:49 | Lu 80 commentaire(s)



Musique : Dieyla Gueye, une Linguère à la conquête du monde
Ses performances exceptionnelles musicalement ont contribué à faire grimper son succès vers les plus hauts sommets au Sénégal et dans la sous-région. Elle remporte deux prix aux Raaya Music Awards, le tube de l'année et la meilleure artiste féminine 2021.

Elle, c’est la jeune chanteuse Dieyla Gueye, devenue incontournable sur la scène musicale sénégalaise. Très réputée pour son talent de chanteuse avec une belle voix de velours.

Dieyla Gueye étend sa notoriété autour du globe depuis 2018. Son tube «Damél» lui a permis d'être adoubée par la grande Diva Coumba Gawlo Seck, et la presse. La sortie de «Magui Baxx» son troisième single, lui a permis d'être parmi les artistes les plus vus et écoutés au Sénégal et dans la sous-région en 2021 sur les plateformes de streaming.

Donc, si le nom de Dieyla ne vous dit pas grand-chose, c'est que vous êtes en train de passer à côté d'un vrai phénomène.
 
Cette jeune chanteuse qui s'est invitée depuis quelques années dans les playlists de nombreux sénégalais, ne cesse de démontrer qu'il va falloir compter sur elle dans les années à venir. Pleins feux sur Dieyla, la petite Linguère de la banlieue à la voix veloutée et à l'avenir prometteur.

Sa musique empreinte d'émotion, est teintée de jazz, de mbalakh, d'afrobeat et de gospel ; une fusion riche et variée, portée par une voix de velours qui trahit des influences de Coumba Gawlo Seck mais aussi de chanteuses comme Adèle, Amy Winehouse, Billie Eilish, ou encore Ariana Grande.
 
Très talentueuse, la jeune chanteuse est devenue l'une des révélations de la musique sénégalaise et africaine de ces derniers mois. Résidant dans la banlieue dakaroise, sa prestance lui a valu l'appellation de « Linguère », titre de noblesse autrefois réservé aux princesses et aux reines dans la culture sérère (Sénégal).

Dieyla partage son temps entre la ville de Dakar et l'intérieur du Sénégal, pour assurer des concerts toujours très prisés par les mélomanes. « J'aime me produire devant le grand public », a confié la pépite, qui ne se lasse pas de sillonner les 4 coins du pays, pour présenter son joli grain de voix et sa folk-pop rêveuse.

Formée très tôt par des amis musiciens, elle participe au tremplin Sen P’tit Gallé, un grand concours de chant organisé par le label Prince Arts en 2014. La compétition qui réunit à chacune de ses éditions, quelques-uns des meilleurs talents de la musique sénégalaise, voit Dieyla atteindre le dernier carré avant d'être éliminée en demi-finale.

Un an plus tard, en 2015, elle est repérée par le cinéaste Moussa Touré qui lui donne un rôle dans son long métrage Bois d'ébène, aux côtés de Cheikhou Gueye alias Saneex et de Khadim Sène, plus connu sous le nom Billy, en référence à son rôle dans la série Pod et Marichou.

En 2018, elle se révèle vraiment au grand public sénégalais, avec sa reprise du single «Sama Damel» de Cherifou et Job Sa Brain, qui cumule plus de 9 millions de vues sur YouTube.

En 2020, Dieyla franchit un nouveau palier dans sa carrière, en sortant «Waref», une composition originale qui fait le buzz dans les médias et sur la grande toile.

Elle ré-édite l'exploit en 2021, avec une autre chanson magnifique intitulée « Mangui Baxx ». Ce dernier chef-d'œuvre, dévoilé très récemment sur YouTube, traduit avec sa fréquence de visionnage (10 millions de vues en 6 mois), sans oublier Déko Woyafal sa dernière création sortie récemment et qui polarise (5 millions de vues en 1 mois seulement) tout l'intérêt que le public sénégalais accorde désormais à la «Linguère» de la banlieue.


ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV