LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Non ! Ce sont plutôt les « notables » des autres Régions du Sénégal qui ont besoin d’être briefés par le GRPC.


Rédigé le Mercredi 19 Février 2020 à 17:27 | Lu 1517 commentaire(s)



Non ! Ce sont plutôt les « notables » des autres Régions du Sénégal qui ont besoin d’être briefés par le GRPC.

S’il est vrai que les « notables » de la Casamance attendaient jusqu’alors de Robert Sagna avec son GRPC (Groupe de réflexion pour la paix en Casamance) qu’il les informât de ce qui faisait jusqu’alors le lot de leurs souffrances et de leurs malheurs en rapport avec le conflit en Casamance ; et notamment de l’état actuel de ni paix ni guerre en Casamance ;

 

S’il est ainsi vrai que les personnes-ressources de la Casamance, que les « notables » de la Casamance sont, attendaient tout, en l’occurrence, jusqu’alors, de Robert Sagna et de son GRPC, et non l’inverse ;

 

Alors, la Casamance est mal barrée !

 

Et s’il est vrai, qui plus est, que « le Collectif des personnes du 3ème Âge de la Casamance » ignoraient, jusqu’alors, pourquoi les plus braves, ou les plus zélés, de ses enfants ou de ses petits-enfants voire de ses arrière-petits-enfants étaient encore dans le Maquis casamançais, et ce depuis plus de 37 ans ; et qu’il faille, de nos jours, pour le découvrir, en référer à l’expertise de Robert Sagna ; si l’on sait, de surcroît, que celui-ci est du même 3ème Âge qu’eux, quoiqu’il ne soit pas manifestement du même « Collectif des personnes du 3ème Âge de la Casamance » qu’eux ;

 

Alors, la Casamance est vraiment mal barrée !

 

Pis ! Le « Collectif des personnes du 3ème Âge de la Casamance » participeraient, de la sorte, de cette cruelle particularité, à eux singulièrement dédiée, d’avoir eu, et peut-être même de devoir encore et toujours s’y résoudre, à enterrer des enfants, des petits-enfants ou des arrière-petits-enfants, à la faveur du conflit en Casamance, sans savoir pourquoi ; ni, plus globalement, sans savoir pourquoi la Casamance est une nécropole à ciel ouvert depuis 1982.

 

Dakar, le 19 février 2020.

 

Jean-Marie François BIAGUI

Président du Parti Social-Fédéraliste (PSF)

Ancien Secrétaire Général du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC)




Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV